VICTOIRE EN T3 POUR GARROUSTE ET POLATO, DOMZALA/GOSPODARCZYK SONT TROISIÈMES ET MOZAS/DELAUNAY QUATRIÈMES !

RALLYE DU MAROC

 

Vendredi 9 octobre

5e étape : Agadir – Agadir (Boucle de Agadir)

Liaisons : 79 km – Spéciale : 237 km – Total : 316 km

 

 

 

 

Cette dernière spéciale du Rallye du Maroc a mis un grand sourire sur tous les pilotes du team Xtremeplus qui se sont éclatés sur les pistes étroites et sinueuses. La victoire d’étape en T3 revient à l’équipage n°384, Garrouste/Polato qui remporte également la catégorie T3 du classement général suivi en 3e position par Domzala et Gosporodarczyk tandis que Mozas et Delaunay sont 4es et à égalité de points au championnat avec le Péruvien, Raul Orlandini.

Malheureusement, ce matin, Eugenio Amos et Rafael Tornabell n’ont pu prendre le départ, ce dernier souffrant d’un tassement de vertèbres.

 

 

PATRICE GARROUSTE/JEAN-MICHEL POLATO n° 384 – 22es en 3h55’21 – 21es au général : « Pour nos Polaris RZR1000XT + 30, il faut des spéciales dures, c’est ainsi que nous pouvons faire la différence. Aujourd’hui, c’était vraiment magique… Je n’ai rien géré du tout et roulé à fond ! C’est la première fois que je participe à une épreuve du championnat du Monde FIA et je suis bien entendu très content de gagner le T3 mais je n’étais pas parti avec cet objectif… seulement de me faire plaisir ! Dommage que nous ne sommes pas dans le top 20… En tout cas, aujourd’hui, je me suis régalé sur les pistes sinueuses. La voiture a, comme toujours, été à la hauteur et nous n’avons connu qu’une seule crevaison. »

 

ARON DOMZALA/SZYMON GOSPODARCZYK n° 382 – 23es en 4h01’19 – 25es au général : « Je suis vraiment content d’avoir découvert un peu l’Afrique. Aujourd’hui, c’était une belle étape, très technique et étroit dans la montagne avec l’arrivée sur l’océan. J’aurais seulement aimé rouler plus dans les dunes car j’adore ça… »

 

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n° 380 – 28es en 4h12’12 – 27es au général : « J’ai pris le volant d’une voiture de rallye pour la première fois il y a un an et, dans la volée, je me suis jeté dans le championnat. Au début, j’avais la boule au ventre et j’étais très stressé mais aujourd’hui, je me suis vraiment fait plaisir ! Je me suis littéralement lâché, j’ai attaqué et j’ai roulé devant tout le monde jusqu’à ce que l’on casse une courroie à 14 km de l’arrivée ! Je suis vraiment content d’avoir roulé à fond ! »

 

 

 

Facebook : https ://www.facebook.com/infoxtremeplus?ref=hl

 

L’équipe Xtremeplus Polaris factory team arrive au complet à Agadir et en tête du T3 !

RALLYE DU MAROC

Jeudi 8 octobre

4e étape : Zagora – Agadir

Liaisons : 348 km – Spéciale : 293 km – Total : 641 km

Pour l’avant-dernière étape, le Rallye du Maroc met le cap à l’ouest pour rallier Agadir par des pistes rapides et caillouteuses mais qui traversent des paysages magnifiques. Après une semaine d’apprentissage, Eugenio Amos, navigué par Rafael Tornabell, termine premier des T3 !

EUGENIO AMOS/RAFAEL TORNABELL n°383 – 31es en 3h 41’00 : « Vu que pour le classement général, je ne pouvais plus rien faire, aujourd’hui, j’avais décidé de tout tenter ! Et surtout, je ne voulais laisser personne de l’équipe se placer devant moi ! J’ai donc attaqué tout en gérant le matériel et la voiture n’est pas endommagée. C’était une belle spéciale, sans grandes difficultés. Mais il a fallu économiser le moteur et la courroie dans les longues lignes droites qui étaient nombreuses. »

 

PATRICE GARROUSTE/JEAN-MICHEL POLATO n° 384 – 33es en 3h48’10 : « C’était une belle spéciale aujourd’hui, avec de beaux paysages mais une véritable autoroute ! Nous avons géré le retour ou plutôt la fin de la course mais nous avons eu une crevaison… Malheureusement, aujourd’hui, je n’étais pas très bien… un peu malade ! »

 

ARON DOMZALA/SZYMON GOSPODARCZYK n° 382 – 39es en 4h32’03 : « Ce fut chaud ! Au début tout a bien marché mais soudain, au km 70, nous avons cassé les deux cardans arrières. Nous avons commencé à démonter et à changer celui que nous avions avec nous en 16′, ce qui n’est pas mal. Ensuite, nous avons attendu Éric et Seb qui nous ont donné le leur et Marco est arrivé pour nous aider à le monter. En tout, nous avons perdu 41′ car nous avons aussi eu une crevaison à 50 km de l’arrivée. En navigation, nous n’avons pas connu de problème… »

 

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n° 380 – 40es en 4h33’30 : « Nous avons bien roulé et dépanné les Polonais avec notre cardan de secours. Il y avait beaucoup de cailloux en début de course mais, à 60 km de l’arrivée, un tirant arrière s’est cassé et nous avons mis 40′ pour le démonter… et le cardan s’est déboîté ! Nous avons donc été obligés de le rafistoler et quand Aron et Szymon sont passés, nous étions en train de ranger les outils et nous leur avons fait signe de continuer. »

 

 

 

 https://www.facebook.com/infoxtremeplus?ref=hl

 

BELLE ET DURE JOURNÉE POUR LES POLARIS RZR1000XT + 30 TOUS SORTIS DE LA SPÉCIALE !

RALLYE DU MAROC

Mercredi 7 octobre

3e étape : Zagora – Zagora (Boucle de M’Hamid)

Liaisons : 196 km – Spéciale : 274 km – Total : 370 km

Non seulement les températures sont toujours aussi élevées mais le vent s’est mis à souffler, soulevant la poussière sur Zagora. La spéciale, longue de 274 km, commençait par des pistes sablonneuses avec du fesh-fesh, puis un peu plus de 50 km de dunes avant de retrouver le lac Iriki, un condensé de chott, terre sablonneuse et cailloux. Vers l’arrivée, les concurrents ont traversé des dunes pas très hautes mais posées dans tous les sens et dans lesquelles il était facile de rester de longues minutes.

L’équipage n°384 Garrouste/Polato termine premier de la catégorie T3 devant les Polonais Domzala/Gospordarczyk.

 

 

PATRICE GARROUSTE/JEAN-MICHEL POLATO n° 384 – 18es en 3h58’13 : « Nous avons encore roulé au cap, tout droit dans les dunes comme hier… C’était un peu long mais nous sommes bien passés facilement. Celles de l’arrivée étaient plus dures, des dunes de trois mètres dans tous les sens, avec des arbres… Vers la fin, nous avons attaqué une zone de cailloux très cassante. Pour nous, tout a bien marché, sans aucun souci avec le RZR. »

 

ARON DOMZALA/SZYMON GOSPODARCZYK n° 382 – 23es en 4h32’41 : « Nous avons appris de Garrouste à tirer tout droit au cap dans les dunes et ça marche ! Au début des premières dunes, nous sommes arrivés sur Loeb qui avait mis sa voiture sur le flanc… puis une Mini, puis une autre… Je pourrais rouler toute la journée dans les dunes, j’adore ça ! Plus loin, il y avait des pierres et nous avons regonflé puis encore des dunes dans lesquelles il était impossible de rouler dans les traces. C’était une belle journée ! »

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n° 380 – 30es en 5h12’53 : « On a cassé la chaîne de la marche arrière au km 30 puis la boîte a cassé au km 210… On a perdu toute l’huile mais il en restait un peu au fond, nous avons roulé tout doucement et nous avons réussi à terminer la spéciale et à rallier le bivouac de Zagora. »

 

 

EUGENIO AMOS/RAFAEL TORNABELL n°383 – 38es en 6h 34’26 : Dure journée pour l’équipage italo/hispanique qui a connu la pelle dans les dunes, deux crevaisons et a terminé la spéciale doucement pour arriver à Zagora.

 

 

Facebook : https://www.facebook.com/infoxtremeplus?ref=hl

Les Polaris RZR 1000XT + 30 se jouent des dunes et du cassant !

RALLYE DU MAROC

 

Mardi 6 octobre

2e étape : Zagora – Zagora (Boucle du Drâa)

Liaisons : 141 km – Spéciale : 224 km – Total : 365 km

 

 

 

Cette deuxième spéciale en boucle autour de Zagora était beaucoup plus technique qu’hier et les concurrents franchissent une vingtaine de kilomètres de dunes avant de terminer dans l’oued Drâa et sur des pistes rapides. La navigation était relativement pointue aujourd’hui mais pour corser le tout, une flotte de véhicules de touristes a induit en erreur les copilotes… Malgré les précieuses minutes perdues et les grosses chaleurs, les quatre Polaris RZR 1000XT + 30 sont arrivés au bivouac de Zagora.

 

 

PATRICE GARROUSTE/JEAN-MICHEL POLATO n° 384 – 26es en 3 h 04’19 : « Je me suis régalé à sauter les dunes tout au cap, comme à moto ! À la sortie du chott, nous nous sommes fait doubler par Pelichet sur le buggy MD mais nous l’avons repassé dans le cassant et à la sortie des dunes, nous sommes aussi passés devant Orlandini… Pendant 20 km, nous avons roulé dans un oued avec des dunettes et de la végétation. Le Polaris se comporte incroyablement bien sur tous ces terrains car il est très bien suspendu et c’est un véritable plaisir de le piloter même dans le cassant ! »

 

EUGENIO AMOS/RAFAEL TORNABELL n°383 – 32es en 3 h 46’15 : « C’est mieux qu’hier ! Aujourd’hui, la première partie avant les dunes n’était pas tout droite comme hier, mais beaucoup plus technique et je me suis amusé en pilotage. Puis nous avons croisé une armada de véhicules qui nous ont fait douter et nous avons été obligés de repartir sur nos traces pour nous assurer que nous étions bien sur la bonne piste. J’ai adoré surfer dans les dunes, c’est comme surfer sur de la neige ! Comme hier, le RZR BWD a très bien marché mais dans le fesh-fesh, la température a grimpé tellement il faisait chaud. Nous nous sommes arrêtés alors un moment pour laisser refroidir mais la batterie a rendu l’âme. Aron et Szymon se sont arrêtés pour nous aider et nous voilà… Et maintenant, je vais à la piscine ! »

 

ARON DOMZALA/SZYMON GOSPODARCZYK n° 382 – 33es en 3 h 47’00 : « Le début de la spéciale était très beau, très technique et tout marchait très bien. Mais au km 100, nous nous sommes perdus 20′ en suivant de mauvaises traces. J’ai adoré rouler dans les dunes mais c’était vraiment trop court, seulement 20 km ! Ensuite, c’était tout droit dans le sable, très ennuyant ! J’espère que demain, il y aura beaucoup plus de dunes ! »

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n° 380 – 36es en 3 h 4h12’00 : « En début de spéciale, nous avons croisé des véhicules, stickés un peu comme l’organisation, qui nous ont barré la piste et fait signe de partir de l’autre côté… Nous avons alors galéré pour retrouver la bonne piste sur laquelle nous étions auparavant… Plus loin, dans la partie rapide, la courroie a cassé et nous avons eu une crevaison dans l’herbe à chameaux ! Mais à part tout cela, c’était une belle journée et nous avons beaucoup aimé les dunes ! »

 

Facebook : https://www.facebook.com/infoxtremeplus?ref=hl

 

 

Les quatre Polaris RZR1000XT + 30 à Zagora !

RALLYE DU MAROC

 

Lundi 5 octobre

1ère étape : Zagora – Zagora (Boucle Zagora)

Liaisons : 133 km – Spéciale : 330 km – Total : 463 km

 

Hier soir, les copilotes ont eu un peu de travail avec 24 pages de modifications à intégrer dans le road book… Les pluies diluviennes ayant endommagé une partie du parcours, les concurrents doivent faire 40 km de plus afin de contourner un shot. La première spéciale de ce Rallye du Maroc était belle mais pas assez technique pour les RZR limités en vitesse de pointe mais les quatre véhicules sont à l’arrivée à Zagora !

 

 

PATRICE GARROUSTE/JEAN-MICHEL POLATO n° 384 – 30e en 4 h 15’54 : « Nous avons peut-être eu 150 km clairs et avons mangé la poussière pendant plus de 200 km derrière les autres concurrents… Une balade de santé pour rallier l’arrivée sans crevaison ni courroie à changer ! »

 

ARON DOMZALA/SZYMON GOSPODARCZYK n° 382 – 35e en 4 h 33’45 : « C’est super de courir dans le désert ! Malheureusement, c’était tout droit et pas assez technique pour moi. Nous avons crevé une fois en début de spéciale et nous avons aussi dû changer la courroie à 1 km de l’arrivée mais pour le reste, tout a bien marché, surtout Szymon a très bien navigué ! »

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n° 380 – 37e en 4 h 37’36 : « Super journée, très sympa. Mais malheureusement beaucoup trop rapide sur les plateaux pour pouvoir faire la différence avec Orlandini. C’était beaucoup trop roulant pour notre machine… »

 

EUGENIO AMOS/RAFAEL TORNABELL n°383 – 39e en 4 h 47’40 : « Très bonne première journée et le seul problème que nous avons rencontré fut une crevaison au km 30, tout juste après le départ… Comme nous avons perdu plusieurs minutes à changer la roue, je n’ai pas essayé de faire la course avec les autres RZR. Je n’ai donc pris aucun risque et nous sommes arrivés au bivouac avec une auto impeccable. C’est juste dommage que la spéciale ne fut que lignes droites, sans sable… »

 

Demain, deuxième boucle autour de Zagora avec au programme une navigation pointue et des dunes dans la deuxième partie.

 

Xtremeplus aligne quatre Polaris RZR 1000XT+30 au Rallye du Maroc

RALLYE DU MAROC

 

Samedi 3 octobre et dimanche 4 octobre

Vérifications administratives et techniques à Zagora

 

 

 

Zagora, début d’après-midi, le thermomètre est passé bien au-dessus des 35 °C quand les quatre Polaris RZR 1000XT + 30 du team Xtremeplus entrent finalement dans le garage de « Momo » qui fait office de vérifications techniques pour cette avant-dernière épreuve de la Coupe du Monde FIA des Rallyes Tout Terrain.

Demain, les concurrents prendront le départ pour cinq étapes, dont trois boucles autour de Zagora, afin de rallier Agadir après 2 255 km, dont 1 358 km de Spéciales.

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n° 380 : « Le Rallye du Maroc est la dernière épreuve qui compte double pour le championnat (soit 50 points aux premiers au lieu de 25, 36 aux