ERIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY ET JEAN-PAUL VAN BOHEMEN/JEAN-MICHEL POLATO PREMIERS ET SECONDS T3 LIGHT !

RALLYE DES PHARAONS

 

Samedi 16 mai 2015

Cinquième Spéciale : Tibniya – Cairo

Liaison : 0,90km – Spéciale : 339,29 km – Liaison : 81,01 km – Total : 421,20 km

 

 

 

 

Traditionnellement, la dernière étape du Rallye des Pharaons amène les concurrents aux pieds des Pyramides de Gizeh, au Caire, et cette édition n’a pas dérogé à la règle. C’est donc sous la protection des grands d’Égypte : Keops, Kefren et Mikerinos que l’Xtremeplus Polaris Factory Team s’est retrouvé pour la photo de famille et le podium de premier et second de la catégorie T3 Light.

Malheureusement, Daniel Viard et Alain Multinu furent contraints de rentrer en camion balai après un tonneau dans les dunes, sans conséquences physiques pour l’équipage.

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n°311-16es et 12es au général : « Nous avons remporté la catégorie T3 Light et terminé deuxièmes du T3, ce qui nous donne 36 points de plus à la Coupe du Monde FIA des Rallyes Tout Terrain donc 116 points et le suivant n’en a que 86… Nous sommes donc toujours en tête !

Aujourd’hui, à part les quelques dunes sympathiques du début, la piste était un boulevard. Nous avons donc assuré, cela ne valait pas la peine de prendre de risques, cela n’aurait rien changé.

Jean-Paul (Van Bohemen) nous a doublé puis nous l’avons rattrapé à 30 km de l’arrivée mais à 500 m, nous l’avons laissé passer. Le RZR 1000XT+30 a très bien marché, l’équipe technique a, comme d’habitude, assuré la partie mécanique avec beaucoup de professionnalisme et il y avait une entente particulièrement bonne entre les trois équipages, ce qui nous laissera un excellent souvenir de ce Rallye des Pharaons ! »

 

JEAN-PAUL VAN BOHEMEN/JEAN-MICHEL POLATO n°321- 15es et 17es au général« Nous terminons ce Rallye des Pharaons avec panache ; aux pieds des pyramides et devant Éric et Seb pour cette dernière spéciale !C’est mon premier rallye et ce fut une expérience vraiment très enrichissante à tout point de vue.

J’ai été impressionné par la passion des mécaniciens qui se couchent tard chaque soir afin de nous remettre, au petit matin, un RZR comme neuf ! Bravo à toute l’équipe Xtremeplus, vous avez fait un travail remarquable et toujours dans la bonne humeur. Je remercie aussi tout ceux qui m’ont suivi et encouragé ainsi que Hans Leutenegger qui m’a permis de réaliser ce rêve. »

 

DANIEL VIARD/ALAIN MULTINU n°323 : « Nous avons eu un problème de frein dans les dunes, peut-être une durite coupée, et je n’ai pas pu ralentir suffisamment, commente Daniel Viard. Nous avons fait un tonneau complet par l’avant et nous sommes retombés sur les roues, moteur allumé. Mais quand nous avons voulu repartir, il y a eu un bruit très étrange. Ce n’était pas la courroie car nous avons démonté le carter, donc nous pensons que c’est la boîte. Quoi qu’il en soit, nous n’avons pas pu continuer. Nous sommes alors rentrés en camion balai… un peu chiffonnés par la mésaventure. »

 

 

 

UNE CHAUDE JOURNÉE POUR LES TROIS ÉQUIPAGES XTREMEPLUS POLARIS

RALLYE DES PHARAONS

 

Vendredi 15 mai 2015

Quatrième Spéciale : Tibniya – Sitra – Tibniya

Liaison : 0,90km – Spéciale : 343,02 km – Liaison : 113,33 km – Total : 457,25 km

 

 

L’organisation ayant annulé la quatrième étape prévue, les concurrents durent refaire la deuxième, 343 km de terrain rapide et de dunes. On pourrait imaginer parcourir à nouveau la même piste est relativement facile mais c’est sans compter les centaines de traces, le sable brassé et le températures qui ont grimpées de plusieurs degrés. Il y a deux jours, il faisait excessivement froid quand les concurrents étaient en spéciale tandis que ce matin, dès le départ, le thermomètre a grimpé et la chaleur a rendu le sable très mou.

Malgré tout, les trois équipages sont au bivouac et de bonne humeur, comme toujours !

 

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n°311-14e en 4h17’37 : « Hier, nous avions 28′ d’avance sur notre concurrent direct en T3, Orlandini, qui s’était ensablé, mais à l’arrivée aujourd’hui, il ne nous reste que dix minutes. Nous avons roulé tranquillement, sans attaquer ni prendre de risques. Cela ne sert à rien car le Toyota T3 d’Orlandini est beaucoup plus rapide que nous. Nous n’avons donc connu aucun problème mais le sable était très brassé et mou. »

 

JEAN-PAUL VAN BOHEMEN/JEAN-MICHEL POLATO n°321- 16e en 4h22’30 : « C’était une spéciale très sympathique mais chaude, très chaude ! Le Polaris RZR 1000XT+30 a très bien marché mais nous avions pris le pari de parcourir toute la spéciale avec la même pression intermédiaire, comme hier. Malheureusement, comme il faisait plus chaud, cela n’a pas fonctionné et après le CP1, nous avons dû dégonfler. À l’entrée des dunes, Éric nous a doublé mais nous n’avons pas cherché à le suivre, il roulait trop vite et j’ai préféré gérer la machine. Sur la fin, nous étions pressés d’arriver au bivouac pour partager le reste de saucisson et de gruyère avec l’équipe ! »

 

DANIEL VIARD/ALAIN MULTINU n°323-18e en 4h52’44 : « Nous sommes partis avec une mauvaise pression de pneus, la courroie a chauffé et cassé à 5 km du bivouac, sur le goudron. À la descente d’une dune très raide, nous avons tapé tellement fort que cela m’a déclenchée la migraine… Journée de galère pour nous. »

 

 

 

 

BEL ESPRIT D’ÉQUIPE AU SEIN DU XTREMEPLUS POLARIS FACTORY TEAM !

RALLYE DES PHARAONS

 

Jeudi 14 mai 2015

Troisième Spéciale : Tibniya – Tibniya

Liaison : 0,90km – Spéciale : 319,85 km – Liaison : 25,19 km – Total : 345,94 km

 

 

 

La troisième étape de ce Rallye des Pharaons est, pour les trois équipages Polaris RZR 1000XT+30, la plus belle et la plus variée en matière de paysage et de terrain. Jean-Paul Van Bohemen continue son apprentissage des rallyes et aujourd’hui a signé une performance en remportant le T3 devant Daniel Viard tandis qu’Éric Mozas a connu une journée infernale. Néanmoins, les trois équipages sont à l’arrivée au bivouac de Baharia et rient ensemble de toutes leurs mésaventures affichant un bel esprit d’entraide et de bonne humeur au sein de l’équipe Xtremeplus.

 

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n°311-19e en 4h58’45 : « C’était une journée incroyable, il nous est arrivé de tout ! Pour commencer, nous avons crevé à 10 km du départ. Jean-Paul (Van Bohemen) est passé sans s’arrêter, ce qui est normal vu que nous étions en train de changer la roue. Seulement le cric s’est bloqué et heureusement que Daniel (Viard) et Alain (Multinu) qui passaient un peu plus tard, ont pu nous laisser le leur. Ensuite, nous avons attaqué pour les reprendre et quand ils se sont arrêtés pour dégonfler, nous leur avons rendu leur cric. Nous avons alors roulé de conserve, c’était d’ailleurs très amusant de se doubler l’un l’autre jusqu’%

À FOND POUR LES TROIS POLARIS RZR 1000XT+30 !

RALLYE DES PHARAONS

 

Mercredi 12 mai 2015

Deuxième Spéciale : Tibniya – Sitra – Tibniya

Liaison : 0,90km – Spéciale : 343,02 km – Liaison : 113,33 km – Total : 457,25 km

 

 

Le vent souffle dans la région de Tibniya et il fait très froid ce matin quand les concurrents du Rallye des Pharaons s’élancent, tout à côté du bivouac de Baharia, pour 343 kilomètres de pistes rapides entre-coupées de dunes. Les trois Polaris RZR 1000XT+30 arrivent au bivouac relativement tôt, sans avoir rencontré de soucis majeurs et en profitent pour organiser un apéro franco-suisse et de goûter au délicieux gruyère amené par Jean-Paul Van Bohemen !

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n°211-12e en 4h39’17 : «  C’est trop roulant pour notre machine, il y a trop de pistes rapides, pas assez de dunes et quand il y en a, elles sont faciles et pas assez techniques… Mais nous avons repris 6′ au Péruvien qui est toujours en tête du T3 et c’est important. La spéciale n’avait donc rien de difficile mais il fallait tout de même faire très attention car il était facile de commettre des erreurs. En tout cas, les paysages étaient magnifiques ! »

 

JEAN-PAUL VAN BOHEMEN/JEAN-MICHEL POLATO n°221- 14e en 4h51’14 : « Heureux ! Je me suis amusé comme un fou à rouler une grande partie de la spéciale avec Daniel. Heureusement que nous nous sommes retrouvés car le parcours était à nouveau trop rapide pour nous et cette bagarre nous a diverti. Il y avait aussi quelques dunes et là, il fallait faire très attention car elles étaient piégeuses et nous avons piqué du nez par deux fois. »

 

DANIEL VIARD/ALAIN MULTINU n°223-16e en 4h55’34 : « En début de spéciale, au km 50, juste à la sortie de la partie empierrée nous avons crevé à l’arrière gauche et quand nous sommes repartis, Jean-Paul nous a doublé. Ensuite, nous avons roulé tout le reste de la spéciale ensemble en nous doublant chacun à notre tour. Pour le reste, nous avons bien roulé, avec un bon rythme, sans autre problème et sans nous ensabler. Je confirme que les paysages sont absolument superbes ! »

 

 

 

 

UNE SPÉCIALE DE TRANSITION POUR LES TROIS POLARIS RZR 1000XT+30 !

RALLYE DES PHARAONS

 

Mardi 12 mai 2015

Première Spéciale : El Alamein – Tibniya

Liaison : 215,35 km – Spéciale : 228,76 km – Liaison : 103,40 km – Total : 547,51 km

 

 

 

Ce matin, dès potron-minet, le Rallye des Pharaons a pris la route cap au sud par une « route-piste » pour le moins fracassée. Après une liaison de plus de 200 km, les concurrents se sont élancés sur un parcours de transition, relativement rapide, afin de rallier l’oasis de Baharia qui sera, pour les trois prochains jours, le centre névralgique de la course.

La brise légère est restée sur la méditerranée et c’est sous un soleil ardent que les trois équipages du Polaris Factory Team sont arrivés au bivouac.

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n°211-14e en 2h35’43 : « Cette première spéciale avait peu d’intérêt pour nous, c’était un autoroute avec des paquets de sable et un saut pour les photographes… explique Éric Mozas, le sourire aux lèvres. Les dunes étaient très cassées, le sable chaud… et nous avons limité les dégâts. Une étape typiquement chilienne, confirme Sébastien Delaunay. »

 

 

DANIEL VIARD/ALAIN MULTINU n°223-19e en 3h19’06 : « J’ai la migraine depuis deux jours et je n’ai pas dormi cette nuit. La spéciale s’est bien déroulée, j’ai piloté sans prendre de risques et nous n’avons eu ni crevaison, ni cassé de courroie. C’était une journée pour prendre en main le RZR 1000XT+30 que je découvre et de trouver le rythme. Le parcours n’était pas intéressant, avec juste un peu de dunes, beaucoup trop roulant pour nous. »

 

JEAN-PAUL VAN BOHEMEN/JEAN-MICHEL POLATO n°221-23e en 4h51’24 : « À 50 km du départ, tout se passait très bien quand, en bas d’une dune, j’ai tapé un peu fort et tordu le triangle avant. Il a néanmoins tenu 100 km avant de casser. Nous avons alors attendu le T4 (Camion en course) qui nous a donné un triangle. Nous avons mécaniqué et nous sommes repartis pour terminer les 78 km qui nous restaient à parcourir. C’était une spéciale rapide mais je suis content de ma journée, j’ai tout vu : les dunes, la casse et le camion d’assistance ! Demain est un autre jour et je suis ravi de dormir en tente ce soir, sur le bivouac de Baharia. »

 

 

LES TROIS ÉQUIPAGES XTREMEPLUS PRÊTS À DÉCOUVRIR LE DÉSERT ÉGYPTIEN !

RALLYE DES PHARAONS

 

Lundi 11 mai 2015

Vérifications administratives et techniques : Caeser Bay Resort, El Alamein

 

 

 

Devant le Caeser Bay Resort, situé à quelques 80 km d’El Alamein, la mer Méditerranée est bleue turquoise et une petite brise fraîche souffle agréablement sur le printemps égyptien. Derrière, les camions des concurrents du Rallye des Pharaons sont installés sur un bivouac de fortune et, depuis deux jours, les mécanos Xtremeplus travaillent d’arrache-pied pour remettre en état les trois Polaris RZR 1000XT+30 arrivés directement du Qatar.

Aujourd’hui, stickés et tout propres, les trois RZR ont passé les vérifications techniques sous l’œil avisé des commissaires FIA.

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n°211 : « Après les deux premiers rallyes aux Émirats puis au Qatar, nous sommes en tête de la Coupe du Monde T3. J’espère continuer sur cette lancée et garder ce rythme régulier. Je ne connais pas l’Égypte mais tout le monde parle de dunes cassées, de dunes cathédrales, de changements de rythme et de navigation pointue… Nous verrons demain après la première spéciale.

Chaque course est un nouveau challenge qui me ravit et celui-ci semble de taille à me plaire, je suis ici, avant tout chose, pour me faire plaisir. »

 

JEAN-PAUL VAN BOHEMEN/JEAN-MICHEL POLATO n°221 : « Ce Rallye des Pharaons est mon tout premier rallye et je trouve cela merveilleux, magique ! Dans l’équipe Xtremeplus règne une ambiance très conviviale que j’ai retrouvé avec plaisir tout comme les autres pilotes avec lesquels j’avais partagé le volant d’un RZR lors des 24 Heures de Paris.

J’ai un Polaris RZR 1000 à la maison mais le RZR 1000XT+30 n’a rien à voir avec la machine d’origine et les essais, hier, ce sont très bien déroulés. J’ai également un excellent copilote, Jean-Michel, qui me donnera de nombreuses leçons et j’espère ramener l’auto intacte tous les soirs et acquérir un maximum d’expérience.

Je profite de cette newsletter pour remercier mon beau-père et sponsor, Hans Leutenegger, champion de bobsleigh en 1972, pour son aide précieuse ! »

 

DANIEL VIARD/ALAIN MULTINU n°223 : « C’est mon premier rallye depuis le Maroc l’an dernier et j’ai été vraiment content de retrouver toute l’équipe Xtremeplus et mon copilote, Alain ! Je vais découvrir un nouveau véhicule car en 2014, j’ai roulé avec le 900. Les essais que nous avons fait avant les vérifications sont concluants et le RZR 1000XT+30 est beaucoup mieux suspendu, plus souple et, grâce à la direction assistée, il est moins physique à piloter.

Je suis impatient d’être demain, sur la ligne de départ, et d’appréhender la première spéciale. »

 

Demain, la première spéciale de cette quatrième épreuve de la Coupe du Monde FIA des rallyes Tout Terrain, s’élancera après environ 250 km de liaison. Très vite, les concurrents aborderont les premiers massifs de dunes et la grande aventure pour rallier les Pyramides de Gizeh commencera…