LES PLUIES RAVAGENT LA QUEBRADA DE HUMAHUACA ET BLOQUENT LE DAKAR À TILCARA

DAKAR 2017

Mercredi, 11 janvier 2017. 8e étape : Uyuni (Bolivie) – Salta (Argentine) – Chilecito Liaison : 400 km – Spéciale : 492 km – Liaison 330 km – Liaison : 675 km – Total : 1897 km

Spéciale Oruro-La Paz annulée, celles de La Paz-Uyuni et Uyuni-Salta raccourcies… on dirait bien que la Pachamama (La Terre Mère) se rebelle et veut rendre ce Dakar 2017 encore plus compliqué. Après l’étape marathon, le Dakar est rentré en Argentine mais les intempéries continuent et les pluies diluviennes ont emporté une partie d’un village et formé un lac de boue sur la route à 23 km de Tilcara. Du coup, la caravane entière du Dakar, assistance et concurrents, s’est retrouvée bloquée à Tilcara, charmant petite bourgade touristique. Après quelques heures, l’organisation a laissé partir sur une piste ralliant Purmamarca à San Antonio de Los Cobres puis à Salta, une partie des assistances (4×4 et 6×6) et les concurrents mais non les Mobil Homes et autres véhicules avec remorque ou sans traction… Plus tard, ils autorisèrent que l’assistance se fasse sur place et que les concurrents dorment à Tilcara pour des raisons de sécurité. Le Dakar fut donc divisé en deux mais la belle spéciale « Super Belen » de Salta à Chilecito est annulée et tout le monde part à Chilecito par la route. Arrivés vers 23h, les équipages sont arrivés au bivouac Xtremeplus improvisé dans l’enceinte d’une société privée à Tilcara. Le premier étant Ravil Maganov n°378 : « Aujourd’hui, ce n’était que pluie, cailloux et boue… s’exclame-t-il ! Mais tout a bien marché pour nous sur cette étape marathon. » Deuxièmes à Tilcara, les Brésiliens Leandro Torres et Lourival Roldan n°351sont heureux de retrouver leur motorhome. « J’avais 2h30 d’avance sur Mao, raconte Leandro Torres, mais, lors du parc fermé à Uyuni, j’ai lancé mon camel bag par-dessus la barrière à mon frère et un commissaire m’a vu, j’ai pris une heure de pénalité. Mais bon, je suis toujours devant avec 1h30… » Mao Rujin et Sébastien Delaunay ont connu des problèmes d’essoufflement de moteur en altitude tandis que les deux autres équipages chinois sont arrivés sans encombre.

SUIVEZ LES ÉQUIPAGES XT+ POLARIS SUR WWW.DAKAR.COM

•Mao Rujin/Sébastien Delaunay n°342

•Leandro Torres/Lourival Roldan n°351

•Li Dongsheng/Quanqian Guan n°374

•Maganov Ravil/Kirill Shubin n°378

•Wang Fujiang/Li Wei n°386