PREMIÈRE SORTIE DU POLARIS RZR 1000XT30 ET PREMIÈRE VICTOIRE !

BAJA ARAGON

 

 

Dimanche, 20 juillet 2014

2e étape : Teruel – Teruel

Spéciale 1 : 116 km – Spéciale 2 : 217 km – Total : 333 km.

Cette deuxième journée de la Baja Aragon est exactement configurée comme celle d’hier, mêmes spéciales, mêmes kilométrages… mais un terrain très défoncé après le passage des camions qui ont creusé dans le fesh-fesh.

Hier soir, il y eut un peu d’action sous le auvent du Xtremeplus Polaris Factory Team quand Jes Munk est arrivé au bivouac de Teruel, carter de boîte cassé. Après de longues heures inactifs, l’équipe des mécaniciens s’est retroussé les manches avec beaucoup de passion et de plaisir afin de refaire un RZR 1000XT30 tout neuf, prêt à prendre le départ de cette dernière journée.

 

Jes Munk/Sébastien Delaunay n° 54 ― 33e et 1er T3 en 12h58’27 (classement général) : « Hier, dans la deuxième spéciale, j’ai très bien roulé pendant 100 km, raconte le Danois, mais ensuite j’ai tiré tout droit dans un virage et en reculant, énervé, je n’ai pas regardé derrière nous et j’ai tapé quelque chose qui a cassé la chaîne de marche arrière qui a, elle-même, cassé le carter de boîte. C’est entièrement de ma faute car la machine marchait vraiment bien. Les mécaniciens ont travaillé jusque tard dans la nuit pour remettre le RZR à neuf et je les en remercie, ils ont fait un excellent travail.

 Ce matin, je suis donc parti avec une nouvelle boîte plus courte qui me convenait mieux. Dans la deuxième spéciale, j’ai crevé une seule fois dans un endroit étroit où j’ai été obligé de rouler dans une ravine pleine de pierres. Aucune courroie de cassée aujourd’hui… Je crois que je commence à comprendre comment piloter une voiture, je vais plus vite sans rouler comme à moto ! Le Polaris RZR 1000XT30 est vraiment un jouet fantastique et je suis content pour Xtremeplus d’avoir remporté la catégorie T3 ! »

 

Daniel Viard/Alain Multinu n°65 ―  35e et 2e T3 en  13h57’12 (classement général) : « Il y a toujours autant de cailloux mais aujourd’hui, ils se cachaient aussi dans le fesh-fesh. Ce matin, j’ai donc roulé comme si j’étais en randonné mais j’ai tout de même réussi à crever un pneu. 

Cet après-midi, nous avons eu une crevaison mais cette fois sans souffrir et je me suis vraiment fait plaisir. J’ai découvert la Baja, une course FIA du Championnat du Monde, et c’est une toute autre dimension que ce je connaissais. Ceci dit, j’aurais bien fait un jour de plus… Le Polaris RZR 900XT40 est une véritable machine de course et je remercie chaleureusement toute l’équipe technique pour le travail qu’ils ont accompli ces trois jours ! »

 

Marco Piana/Steven Griener n°57 ―  37e et 3e T3 en 14h30’44 (classement général) : « Je suis très content de ce week-end de Baja car les trois voitures sont à l’arrivée. Nous voulions tester le RZR 1000XT30 et cela s’est très bien passé. Je suis aussi content de la prestation de Daniel Viard qui courrait pour la première fois une Baja FIA… et avec nous ! Course parfaite et merci à tout le monde ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

LES POLARIS XTREMEPLUS CASSENT DU CAILLOUX !

BAJA ARAGON

Samedi, 19 juillet 2014

1ère étape : Teruel – Teruel

Spéciale 1 : 116 km – Spéciale 2 : 217 km – Total : 333 km.

 

La première véritable étape de la Baja Aragon est divisée en deux spéciales : l’une de 116 km et la seconde de 217 km. Le terrain, terriblement sinueux le matin, a rendu malade plus d’un copilote dont Alain Multinu et Steven Griener. Mais la deuxième spéciale fut plus rapide et le problème majeur à gérer fut d’éviter les  milliers de cailloux et les crevaisons.

 

Daniel Viard/Alain Multinu n°65 ―  51e en 7h11’34 (classement général) : « Ce matin, Alain a été malade tant ça tournicotait… Et j’avais beaucoup de mal à garder l’arrière de l’auto aligné, ça glissait terriblement probablement à cause des pluies d’hier mais j’avais l’impression que ce n’était pas le même RZR… En fait, j’avais déclenché le système « deux roues motrices », ce n’était donc pas étonnant que cela ne tienne pas bien la route. Ça devrait donc aller beaucoup mieux cet après-midi. »

Et en effet, la deuxième spéciale fut beaucoup plus roulante pour Daniel Viard. « C’était un tracé plus rapide mais avec des pierres, des pierres et des pierres ! C’était un peu frustrant car j’étais tout le temps sur mes gardes. Je savais que si je me lâchais ce serait la catastrophe car nous avions déjà crevé trois fois ― ce qui signifie que nous n’avions plus de roues de secours… Les derniers kilomètres de la spéciale, nous les avons terminés sur la jante et, après l’arrivée, nous avons réparé la roue la moins abîmée avec une cheville. 

A part ces incidents, le parcours était vraiment très beau avec de magnifiques villages perdus au loin au milieu des champs. J’ai trouvé la région vraiment très belle ! »

 

Jes Munk/Sébastien Delaunay n° 54 ― 41e en 6h24’29 (classement général) : « La première spéciale était très sinueuse et très caillouteuse… En début de spéciale, nous avons doublé Viard mais, durant tout le secteur sélectif, je me suis dit que j’étais très content de ne pas être en moto tant il y avait des rochers partout. Je n’ai d’ailleurs pas pu éviter un énorme cailloux au milieu de la piste et nous avons crevé. Plus tard, 500 m après le passage d’un gué, nous avons dû changer la courroie. Viard ne nous a jamais repassé… » 

Marco Piana/Steven Griener n°57 ―  52e en 7h41’41 (classement général) : « Ce matin, Steven a été malade dès le km 30 et j’ai dû lui prendre le roadbook des mains pour qu’il arrête de le lire. Pour le reste, je suis content de ne pas avoir trouvé ni Viard ni Munk sur la piste. »

 

A l’heure de ce communiqué, Marco Piana, Steven Griener, Jes Munk et Sébastien Delaunay n’ont pas encore rallié le parc d’assistance de Teruel mais iles deux équipages ont été, eux aussi, victimes de nombreuses crevaisons.

 

 

 

 

 

 

Après la canicule, la pluie et les grêlons pour le Prologue !

BAJA ARAGON

 

 

Vendredi, 18 juillet 2014

 

 

 

 

Il est 19h quand, après de longues heures d’inactivité forcée, les trois équipages Xtremeplus Polaris se préparent pour le prologue de 6 kilomètres tracé sur « l’Escuela de Capacitacion Agraria », à 10 km de Teruel. Mais le temps de monter dans les RZR, le ciel s’assombrit brutalement et l’orage ― et son cortège de vent violent, pluie et grêle ― s’abat sur le podium de départ… Un mal pour un bien, il n’y a pas de poussière sur le parcours mais la piste est glissante et il est facile de commettre une erreur sur ce tracé serpentant sur la colline. Marco Piana, qui court pour la toute première fois au volant d’un RZR, s’est fait plaisir et se classe en 21e position, premier T3, juste derrière les Mini, Toyota, Mitsubishi et autres protos tels que le Ford. Daniel Viard termine à la 38e place (sur 61 partants) et Jes Munk 42e.

 

Marco Piana/Steven Griener n°57 ― 21e en 6’41.800 : « C’est en fait la première fois que je pilote un RZR et j’avoue que c’est une grande surprise. Cette machine est rassurante, facile à conduire et très efficace ! C’était le seul jour où je pouvais rouler un peu à ma main car demain, je partirai derrière Viard et Munk pour les assister si nécessaire.  »

 

Daniel Viard/Alain Multinu n°65 ― 38e en 7’03.000 : «  Prologue parfait et très bonne prise en main du RZR. Malgré le terrain rendu très gras à cause de la pluie, j’ai eu de bonnes sensations avec le Polaris.  J’ai été prudent mais ce fut une belle découverte… et nous avons bien rit quand Alain s’est perdu sur la liaison en confondant sa gauche avec sa droit à un rond point  ! »

 

Jes Munk/Sébastien Delaunay n° 54 ― 42e en 7’09.000 : « Piloter le RZR 1000 sur ce circuit sinueux, bosselé et très glissant m’a beaucoup amusé. Si pour certains, la pluie était dérangeante, moi, j’avais l’impression de rouler au Danemark ! J’ai conduit à 60 % et malgré cela j’ai pris beaucoup de plaisir. Seb m’a un peu crié dessus au départ mais je pense qu’il avait peur que je ne commette l’erreur qui aurait pu gâcher la fête ! »

 

Demain, la première étape de la Baja Aragon est divisée en deux Spéciales de 116 km et 217 km.

 

 

 

 

XTREMEPLUS DANS LA FOURNAISE DE L’ARAGON

BAJA ARAGON

Vendredi, 18 juillet 2014

Ces 18, 19 et 20 juillet, le XTREMEPLUS POLARIS FACTORY TEAM prend part à la Baja Aragon dont le centre névralgique se situe devant le Dinopolis de Teruel (Espagne). À cette occasion, Xtremeplus aligne trois Polaris RZR avec les équipages suivants : Daniel Viard/Alain Multinu, Marco Piana/Steven Griener et Jes Munk/Sébastien Delaunay qui rouleront, pour la toute première fois, avec le tout nouveau Polaris RZR 1000 XT30.
La chaleur est au rendez-vous, la terre est sèche et il est à gager que les concurrents mangeront de la poussière dans le prologue de 6 km qui se déroulera en fin d’après-midi.

Daniel Viard/Alain Multinu n°65 : « Je découvre l’équipe Xtremeplus Polaris et les Rallyes Tout Terrain internationaux avec beaucoup de plaisir. L’ambiance est excellente dans le team, il y a du beau matériel et dans le bivouac, de belles équipes… donc de belles bagarres en perspectives ! Le prologue est une étape importante car il donnera l’ordre de départ de la première spéciale de demain. L’enjeu est important car il faut bien se positionner d’entrée de jeu sur un tel terrain caillouteux et poussiéreux. »

Marco Piana/Steven Griener n°57 : « Jes Munk roule avec le nouveau Polaris RZR 1000 XT30 que nous venons de construire. Nous sommes ici pour le développer et donc faire un maximum de kilomètres. C’est pour cette raison que je suis en course et que mon co-pilote est Steven Griener, l’ingénieur-mécanicien, pour intervenir sur la piste si c’est nécessaire. Nous sommes en fait un « T4 » (camion d’assistance en course) mais en RZR… »

Jes Munk/Sébastien Delaunay n° 54 : « L’auto est magnifique et je remercie l’équipe Xtremeplus pour le travail extraordinaire qu’ils ont accompli. Nous sommes ici pour faire du « roulage » afin de donner de bons réglages de base à la machine et de la développer au fur et à mesure des courses pour le Dakar. »

Daniel Viard au volant d’un RZR Xtremeplus à la Baja Aragon

Les 18, 19 et 20 juillet prochain se déroulera, dans la région de Teruel, située entre Barcelone et Madrid, la Baja Aragon ( Coupe du Monde FIA).
À cette occasion, Xtremeplus alignera trois Polaris RZR avec les équipages suivants : Daniel Viard/Alain Multinu, Jes Munk/Sébastien Delaunay et Marco Piana/Steven Griener.

Daniel Viard/Alain Multinu : Patron d’une plateforme de pièces détachées et sportif de haut niveau — Triathlon, Biathlon, Semi-Marathon, Vice-Champion de France de VTT en Tandem — Daniel Viard a commencé la compétition automobile en 1984 en Rallye sur asphalte et sur terre. Ces dernières années, il s’était tourné vers le quad qui l’a amené très naturellement au SSV. « En RZR, commente-t-il, j’ai retrouvé des sensations de pilotage extraordinaires, au volant d’un véhicule ludique. » La Baja Aragon est la première épreuve FIA à laquelle il participera, navigué par Alain Multinu, le fidèle compagnon de Dakar de Marco Piana depuis 2007.

Rendez-vous le 18 juillet prochain pour de nouvelles aventures !viard alain 001