BAJA ARAGON : VICTOIRE DE DOMZALA ET GOSPODARCZYK EN T3 LIGHT DEVANT GARROUSTE/DELMAS ET MOZAS/DELAUNAY !

 

BAJA ARAGÓN

 

Dimanche 26 juillet 2015

Spéciale : 180 km

 

 

 

La deuxième et dernière journée de la Baja Aragon est plus courte que la première avec une seule spéciale de 180 km mais très intense. Alors que les températures grimpent au thermomètre, l’équipage des Rookies polonais Aron Domzala et Szymon Gospodarczyk remporte la catégorie des T3 light devant les équipages français Garrouste/Delmas et Mozas/Delaunay, tous deux victimes de casses mécaniques.

 

ARON DOMZALA/SZYMON GOSPODARCZYK n° 273 – 23es au général provisoire – 1ers T3 LIGHT – 2es T3: « Nous ne nous sommes jamais arrêtés aujourd’hui et donc je suis resté concentré très longtemps… Maintenant, à l’arrivée au bivouac, j’ai encore la tête sur la piste mais je réalise que j’ai remporté une manche du championnat du Monde FIA des T3 Light ! Je suis vraiment très content de cette performance pour une première course dans cette nouvelle discipline pour moi.

En WRC, on est tout le temps à la limite… ici aussi mais à la différence que derrière le virage, en Rallye Tout Terrain, on ne sait jamais ce que l’on va trouver… J’aime aussi le challenge d’avoir à rester concentré très longtemps — 3 heures d’affilée aujourd’hui — et aussi d’être en grande forme physique quand il faut rouler 7 ou 8 heures de Spéciales. »

 

PATRICE GARROUSTE/BENOÎT DELMAS n° 276 – 2es T3 Light : « Nous avions roulé super fort et nous pointions en 15e position quand nous avons, à 40 km de l’arrivée, cassé un cardan arrière. Nous avons décidé de continuer ainsi vers l’arrivée pour ne pas perdre de temps mais nous avons cassé le deuxième et plus loin, le pont avant. Aron Domzala s’est très sportivement arrêté pour nous offrir les pièces de rechange qu’il avait avec lui mais nous n’avons pu changer qu’un seul cardan… Comme nombre de pilotes, nous avons pris la forfaitaire. »

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n° 237 – 3es T3 Light : « Décidément, cette Baja Aragon aura été sous le signe de la mécanique pour nous ! À 200 mètres, du départ, nous avions déjà crevé… et ensuite, 5 km plus loin, à la sortie d’un virage, dans la ligne droite, le train avant s’est affaissé, rotule cassée ! Nous avons réparé mais cela a pris du temps et au km 125, l’organisation nous a fait sortir et nous avons écopé de la forfaitaire de 4h20′ comme beaucoup d’équipages.

C’est dommage car j’ai beaucoup aimé le circuit, très technique et les paysages magnifiques.

Maintenant, le prochain rallye sera en octobre, au Maroc.”

 

TRÈS BELLE JOURNÉE POUR GARROUSTE/DELMAS ET DOMZALA/GOSPODARCZYK. PAS DE CHANCE POUR MOZAS/DELAUNAY.

 

BAJA ARAGÓN

 

Samedi 25 juillet 2015

1ère Spéciale : 152,221 km

2e Spéciale : 305,560 km

 

 

Cette première journée de la Baja Aragón était découpée en deux spéciales avec un total dépassant les 450 km. Pour les deux « bleus » du team Xtremeplus l’étape s’est déroulée plutôt bien et avec beaucoup de plaisir, ils ont rallié le parc d’assistance de Teruel. Quant à Éric Mozas et Sébastien Delaunay, ils ont été poursuivis par la malchance après un tonneau et un problème mécanique avant l’arrivée de la deuxième spéciale.

 

 

ARON DOMZALA/SZYMON GOSPODARCZYK n° 273 – 24es au général provisoire – 1ers T3 LIGHT : « Quelle longue journée, explique Aron un grand sourire aux lèvres. J’ai plus d’histoires à raconter en cette première journée en RZR qu’en deux ans de WRC ! C’est incroyable, je me suis éclaté, c’est complètement fou. Je suis vraiment surpris et impressionné par les suspensions de la voiture qui est vraiment très amusante à piloter. Dans la deuxième spéciale, j’ai commis deux erreurs car j’ai trop glissé et donc nous avons crevé par deux fois. »

 

PATRICE GARROUSTE/BENOÎT DELMAS n° 276 : 32es au général provisoire et 2es T3 LIGHT : « Dans la première spéciale, nous avons roulé tout seul, sans être gêné par quiconque et nous n’avons eu qu’une seule crevaison. Dans la deuxième, nous avons perdu 45′ à réparer une rotule qui avait cassé et à redresser les tirants avec des cailloux ! C’est dommage car quand nous sommes repartis, nous avons roulé dans la poussière, doublé des concurrents… Les paysages étaient magnifiques avec des pistes, blanches, roses, rouges… J’avais envie de m’arrêter prendre des photos. »

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n° 237 : Dans la première spéciale, l’équipage français a fait un tonneau sans gravité pour eux ni pour le RZR si ce n’est un cardan qu’ils ont remplacé sur la piste et un peu de plastique. À l’assistance, les mécaniciens du team Xtremeplus ont réussi à remettre le RZR 1000XT + en état et les deux infortunés ont pu repartir dans la deuxième spéciale. Malheureusement, victime d’un souci mécanique, ils ne sont pas encore arrivés au parc d’assistance.

 

BAJA ARAGÓN – Les trois équipages Xtremeplus se préparent pour le prologue

BAJA ARAGÓN

 

Vendredi 24 juillet 2015

Vérifications administratives et techniques : Palais des Expositions de Teruel

Prologue à 18 heures.

Liaison : 6,52 km – Spéciale : 5,06 km – Liaison : 8,23 km – Total : 19,81 km

 

Après avoir passé les vérifications des trois Polaris RZR 1000XT + 30, hier après-midi, à 9 heures ce matin, le team Xtremeplus au grand complet est parti à une trentaine de kilomètres de Teruel pour un Shake Down. Long de 10 km, le terrain, aménagé pour recevoir des autos de compétition, a permis à Mozas de reprendre en main son RZR et de tester ses nouveaux pneumatiques, tandis que Domzala et Garrouste découvraient leur machine.

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n° 237 : « Nous sommes toujours en tête de la Coupe du Monde des T3 avec 20 points d’avance sur le Péruvien mais c’est la première fois que je cours en Espagne. Quelques petites modifications ont été effectuées sur la machine qui désormais est équipée d’un pare-brise. Nous avons également réglé les amortisseurs pour du terrain plus étroit et glissant afin que le RZR ait une meilleure motricité. Les nouveaux pneus Maxxis ont plus de grip, il faut donc soigner les trajectoires. »

 

ARON DOMZALA/SIMON GOSPODARCZYK n° 273 : À 26 ans, le jeune Polonais arrive du WRC et participe pour la première fois à un rallye Tout Terrain. « J’ai essayé le quad et la moto dans de petits rallyes tout-terrain en Pologne et maintenant j’essaye le Polaris RZR 1000XT + 30. Les quelques kilomètres que nous avons parcourus ce matin m’ont permis de me rendre compte à quel point cette machine est facile à piloter et offre beaucoup de plaisir, ce que je recherche ! »

 

PATRICE GARROUSTE/BENOÎT DELMAS n° 276 : « C’est la première fois que je roule sur un Polaris RZR du team Xtremeplus. Dans l’ensemble, la dynamique ressemble à un RZR d’origine. Néanmoins, le RZR 1000XT + 30 est beaucoup mieux suspendu et le poids oblige à le piloter autrement. »

 

À 18h30′, les concurrents prendront le départ du prologue, long de 5 km, qui donnera l’ordre de départ de la première spéciale.