3e victoire consécutive au Dakar pour le Polaris RZR Xtremeplus !

Dakar 2014

Samedi 18 janvier 2014

Treizième étape : La Serena – Valparaiso

Liaison : 122 km – Spéciale : 157 km – Liaison : 256 km – Total : 535 km

 

La dernière spéciale du Dakar 2014 se déroule sur les pistes sinueuses des collines de Canela, plantées de cactus et rendues glissantes par endroits car il pleut en début de matinée. Il faut rester concentré pour ne pas commettre d’erreur et voir enfin le drapeau à damiers de ce Dakar 2014 ! Mission accomplie pour Willy Alcaraz, Nicolas Duclos et Sébastien Delaunay qui ont rallié l’arrivée, tous les trois très émus, raflant les deux premières marches du podium. Bravo à Willy pour sa troisième victoire consécutive au volant du Polaris RZR Xtremeplus et à Nicolas Duclos et Sébastien Delaunay pour leur superbe deuxième place.

Willy Alcaraz n°350 : « C’était la même spéciale que l’an dernier mais en plus cassant, confie Willy les larmes aux yeux. Il y avait des rios avec de gros cailloux… j’ai cru que je n’en sortirais jamais. L’attention était de rigueur car c’était très facile de se sortir, j’ai d’ailleurs vu des traces qui partaient dans le ravin… Aujourd’hui, il fallait savoir conduire et ne pas se laisser aller. »

Fièrement, Willy porte le t-shirt du vainqueur. « Ce matin, en m’habillant, j’ai revêtu le T-shirt « Polaris three times Dakar winner ». Je suis terriblement ému car c’était un Dakar très dur bien que peu plaisant en pilotage. C’est vraiment bien que nous soyons tous les deux à l’arrivée et, bien entendu, dommage que les deux autres RZR nous ait quitté aussi vite. Je suis vraiment heureux de cette troisième victoire car si le premier Dakar en RZR était un challenge et que je visais l’arrivée, celui-ci a été disputé tant avec Coronel qu’avec Nicolas. Cette victoire a donc un goût bien spécial !pour moi

Toute l’équipe a fait du super boulot, comme d’habitude et je les en remercie. Il règne chez Xtremeplus une ambiance et une entente entre tous les membres qui est fantastique, c’est une grande famille ! »

Nicolas Duclos/Sébastien Delaunay n°364 : « Ces derniers kilomètres étaient très beaux,commente Nicolas à l’arrivée à Illapel, au milieu des cactus, mais la piste était glissante par moment et il ne fallait pas commettre d’erreur. Ce matin, j’avais un peu la pression car il fallait arriver sans prendre trop de risques mais être tout de même dans le coup… Je ne réalise pas encore que je suis à l’arrivée… C’était beaucoup plus dur physiquement cette année q u’en 2013mais nous avons bien roulé et nous sommes à notre place. Seb a super assuré, comme toujours… Nous n’avons pas commis une seule erreur en près de 9000 km de course et nous avons gardé le rythme pendant toute la course. Il faut que ça continue, le Dakar c’est trop bien !»