TONETTI ET MOZAS SORTENT INDEMNES DE LA FOURNAISE, FOGLIANI EST CONTRAINT À L’ABANDON !

ABU DHABI DESERT CHALLENGE 2015

 

Mercredi 1er avril

Quatrième Spéciale : Qasr Al Sarab – Qasr Al Sarab

Liaison : 128 km – Spéciale : 258 km – Liaison : 18 km – Total : 405 km

 

 

À chaque jour suffit sa peine mais sur le Abu Dhabi Desert Challenge, chaque jour le mercure du thermomètre grimpe un peu plus haut et, cette fois encore, il faisait plus de 50°C dans les dunes. Ces conditions extrêmes demandent beaucoup de gestion des températures afin de ne pas faire chauffer la courroie. Mais nos deux équipages Mozas/Delaunay et Tonetti/Polato sortirent leur épingle du jeu avec brio malgré quelques mésaventures épiques !

Après une course spectaculaire et alors qu’ils étaient en tête du T3, Alessandro Fogliani, 20 ans, et son père, Pietro, furent contraints à l’abandon après à un problème mécanique en cours d’analyse.

 

Éric Mozas/Sébastien Delaunay n°247 ( 18es en 5h23’23) : «  Nous sommes partis avec une pression trop basse dans les pneus et sur un saut, nous avons déjanté. Plus loin, nous avons cassé une courroie et sur la fin, nous avons à nouveau déjanté… Nous avons ainsi perdu 30 minutes… C’était une journée très dure à cause de la chaleur et des hautes dunes très techniques à franchir. Je suis donc très content d’être à l’arrivée car il a fallu gérer la chaleur tout au long de la spéciale. »

 

Kecco Tonetti/Jean-Michel Polato n°248 (22es en 5h36’36) : « Nous sommes des miraculés ! À environ 80 km du départ, nous avons tapé dans un trou derrière une dune et le triangle avant gauche s’est ouvert comme une boîte de sardine. Nous avons réussi à rouler les 50 km qui restaient jusqu’à l’assistance mais là, les mécaniciens Xtremeplus n’ont rien pu faire pour nous car ils n’avaient pas de triangle avec eux. Nous avons tout de même décidé de continuer les derniers 130 km … Et, à part un ensablement à 20 km de l’arrivée, nous avons réussi à passer toutes les dunes, je ne sais toujours pas comment j’ai fait car je n’osais pas accélérer dans les descentes pour prendre de l’élan et les tas de sable étaient très, très hauts ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

LES FOGLIANI 12es AU GÉNÉRAL ET EN TÊTE DU T3 AU VOLANT DU POLARIS RZR 1000XT+30

ABU DHABI DESERT CHALLENGE 2015

 

Mardi 31 mars

Troisième Spéciale : Qasr Al Sarab – Qasr Al Sarab

Liaison : 90 km – Spéciale : 272 km – Liaison : 40 km – Total : 402 km

 

 

 

 

Partis à l’aube pour une journée de 400 km dans les dunes, les trois équipages Xtremeplus Polaris Factory Team ont eu à gérer les températures qui grimpent crescendo et flirtent avec les 50°C.

Les spéciales de cette 25e édition de l’Abu Dhabi Desert Challenge sont épuisantes et le sable, au fil des heures, devient de plus en plus mou mais les performances du RZR XT+, sur ce terrain, en étonnent plus d’un. Aujourd’hui, Alle Fogliani et son père se classent en 12e position du scratch auto et du général et prennent la tête de la catégorie T3. L’équipage Tonetti/Polato a rallié l’arrivée en 14e position de la spéciale et Mozas/Delaunay se classe 16e.

 

Alessandro Fogliani/Pietro Fogliani n°249 (12es en 4h40’38)« Cette fois, nous sommes partis avec une pression de pneus basse et nous avons connu moins de problème ! Dans les dunes, nous doublions de nombreuses autos mais sur les plateaux on mangeait de la poussière ! l a fait une chaleur incroyable aujourd’hui et il fallait même faire attention à la température de l’essence. »

 

Kecco Tonetti/Jean-Michel Polato n°248 (14es en 4h46’29) : « Nous avons bien roulé mais avec cette chaleur, il faut gérer les températures et ne pas trop attaquer. Malheureusement, nous avons perdu un peu de temps car nous avons cassé une courroie. »

 

Éric Mozas/Sébastien Delaunay n°247 ( 16es en 4h49’21) : « Nous avons changé les réglages des amortisseurs et le RZR est encore plus stable maintenant. Nous avons vraiment bien roulé mais à la réception d’un saut, nous avons cassé une courroie et perdu 10′ à la changer. Tonetti s’est arrêté mais nous lui avons fait signe de continuer, plus loin, c’était à son tour de devoir mécaniquer… Les températures deviennent chaque jour plus extrêmes et aujourd’hui, il y avait aussi quelques cuvettes très piégeuses. »

 

 

 

 

UNE DEUXIÈME ÉTAPE TRÈS CHAUDE POUR LES POLARIS RZR XTREMEPLUS !

ABU DHABI DESERT CHALLENGE 2015

 

Lundi 30 mars

Deuxième Spéciale : Qasr Al Sarab – Qasr Al Sarab

Liaison : 130 km – Spéciale : 279 km – Liaison : 100 km – Total : 509 km

 

Partis alors que le soleil, imperturbable, se levait sur le désert d’Abu Dhabi, les trois équipages de l’Xtremeplus Polaris Factory Team ont connu une longue et chaude journée, accompagnée de son lot d’aventures.

Mais alors que la torpeur engloutit le bivouac de Qasr Al Sarab, les trois RZR Polaris 1000XT+30 se sont ranger sous les tentes Xtremeplus, fidèles au rendez-vous.

 

Alessandro Fogliani/Pietro Fogliani n°249 (19es en 5h04’29) « Au début de la spéciale, raconte Alle, sur une piste très rapide, j’ai fait quelques sauts sur des saignées non signalées… Dès le départ, nous sommes partis un peu trop haut en pression de pneumatiques et cela forçait sur le variateur. Au CP1, la courroie patinait, nous l’avons alors changée et dégonflé. Le résultat s’est tout de suite fait sentir et en mettant moins de gaz, le RZR marchait très bien.

Ce fut une dure journée car il faisait très chaud et sous le coup de midi, on ne voyait presque pas le relief. Aujourd’hui, je suis fatigué mais je suis content car j’avais un bon rythme et je pense que nous sommes 2es en T3 ! »

 

 

Éric Mozas/Sébastien Delaunay n°247 ( 24es en 5h13’44 ) : « C’était une belle journée, je me suis bien amusé malgré les 30 km de dunes très dures à franchir pendant les heures les plus chaudes, quand le sable est le plus mou ! Il fallait jongler entre ne pas faire chauffer le RZR et passer les dunes mais nous avons été réguliers. J’ai, par contre pesté car nous avons pensé que nous avions cassé une courroie… Nous avons démonté le carter mais ce n’était pas ça, seulement une vitesse qui avait sauté ! Nous avions démonté et perdu du temps pour rien ! »

 

Kecco Tonetti/Jean-Michel Polato n°248 (29es en 5h33’26) : « Aujourd’hui, nous avons eu de tout ! Tout d’abord au km 50, nous avons cassé une durite d’eau. Jean-Michel a très bien réparé cela mais nous avons dû utiliser toute l’eau que nous avions – à part nos camel bags ! Plus tard, comme il n’y avait plus de liquide de refroidissement mais seulement de l’eau dans le système, la température montait rapidement car nous roulions pendant les heures les plus chaudes… Bref, j’ai dû rouler plus lentement pour ne pas casser la courroie. Mais nous sommes là et contents d’aller boire quelque chose de frais ! »

 

 

LES TROIS POLARIS RZR XTREMEPLUS RALLIENT LE BIVOUAC DANS LE DÉSERT !

ABU DHABI DESERT CHALLENGE 2015

 

Dimanche 29 mars

Première Spéciale : Abu Dhabi – Qasr Al Sarab

Liaison : 107 km – Spéciale : 262 km – Liaison : 40 km – Total : 409 km

 

 

 

Après trois jours à Abu Dhabi, les trois équipages du XTREMEPLUS POLARIS FACTORY TEAM ont enfin pu s’élancer à l’assaut du désert. Comme chaque année, la première spéciale est relativement rapide au début puis les concurrents franchissent quelques cordons de dunes. Malgré le désavantage de la petite cylindrée, les trois Polaris RZR 1000XT+30 se sont classés 18e, 20e et 24e.

 

Alessandro Fogliani/Pietro Fogliani n°249 (18e en 4h01’37) : « Tout a très bien été aujourd’hui, à part un petit problème de navigation au début. Mon père n’était pas certain de la piste que nous avions prise, nous avons donc fait demi-tour et vu un concurrent partir sur la bonne piste. Pour le reste, je suis content d’être enfin dans le désert et je me suis vraiment amusé, surtout quand nous avons réussi à rattraper Kecco et que nous avons roulé de conserve pendant un long moment. »

 

 

Kecco Tonetti/Jean-Michel Polato n°248 (20e en 4h03’53) : « Dans les dunes, nous avons dégonflé pour ne pas forcer le moteur et très bien franchi le sable. Malheureusement, durant les 50 derniers kilomètres, nous avons eu un problème de variateur et la température est montée. J’ai alors levé le pied pour ne pas forcer mais nous sommes là, c’est le principal. »

 

Éric Mozas/Sébastien Delaunay n°247 (24e en 4h16’47) : « Nous avons déjanté dans un dévers en début de spéciale et quand nous avons fini de changer la roue, le RZR n’a plus voulu démarrer. Heureusement, nous avions une batterie de secours ce qui nous a permis de repartir et, ensuite, Seb a joué avec les interrupteurs pour économiser l’électricité. Mais à part ça, c’était très sympa et nous sommes très contents d’être là car il y avait beaucoup d’autos sur le bord de la piste…»

 

 

UN PROLOGUE POUR LE MOINS SURPRENANT POUR UN RALLYE TOUT TERRAIN

ABU DHABI DESERT CHALLENGE 2015

 

Samedi 28 mars

Prologue : Yas Marina Circuit

 

 

Après deux jours d’attente à Abu Dhabi, les pilotes du Polaris Xtremeplus Factory Team étaient heureux de pouvoir enfin prendre le volant pour rouler la Super Spéciale qui, habituellement, donne l’ordre de départ de la première spéciale. Mais, surprise ! 2015 est une année anniversaire pour le Desert Challenge qui fête ses 25 ans et l’organisation a voulu marquer le coup : la Super Spéciale s’est donc transformée en Prologue de 2,4 km… sur le circuit de F1 Yas Marina et sous l’œilveillant du Sheikh Nahayan Bin Mubarak Al Nahayan !

 

 

Éric Mozas/Sébastien Delaunay n°247 : « Je suis content d’avoir pu rouler sur un circuit de F1 mais c’était un peu court… Avant le départ, nous avons croisé le Sheikh qui était arrivé en hélicoptère. »

 

Checco Tonetti/Jean-Michel Polato n°248 : « J’ai enroulé sans prendre de risque. Il était facile de se mettre sur le toit car nous n’avions ni les voitures pour rouler sur circuit ni les pneumatiques. De toute façon, sur 2,4 km que l’on attaque ou pas, la différence est de 10 secondes… La course commence demain »

 

Alessandro Fogliani/Pietro Fogliani n°249 : « J’aurais préféré faire ce petit tour de circuit avec une autre voiture mais c’est fait et demain, nous serons enfin dans le désert ! »

 

Demain, le Rallye prendra enfin le départ vers le grand sud avec une spéciale de 262 km.

LES TROIS ÉQUIPAGES XTREMEPLUS POLARIS PRÊTS POUR LES DUNES D’ABU DHABI !

ABU DHABI DESERT CHALLENGE 2015

 

Vendredi 27 mars

Vérifications administratives et techniques : Yas Marina Circuit

 

 

 

Le « Abu Dhabi Desert Challenge » ouvre la Coupe du Monde FIA des Rallyes Tout Terrain et si le ciel s’est couvert sur les Émirats, le thermomètre flirte tout de même avec les 30°C, ce qui augure d’une semaine plutôt chaude !

 

Hier, les vérifications administratives se déroulèrent sans soucis dans les locaux du circuit Yas Marina et les équipages eurent le temps de faire quelque 200 kilomètres d’essais dans le sable afin de prendre en main leur Polaris RZR 1000XT+.

Aujourd’hui, les trois véhicules passèrent très rapidement les vérifications techniques sous l’œil aguerri de Lionel Carre, responsable technique FIA.

 

Nicolas Duclos, deuxième du Dakar 2014, devait participer au Desert Challenge mais, malheureusement, une méchante migraine l’empêcha de prendre l’avion et d’arriver en temps et en heure à Abu Dhabi. C’est donc au pied levé que le Franco-Congolais fut remplacé par Checco Tonetti.

 

Éric Mozas/Sébastien Delaunay n°247 : « C’est ma première course de Coupe du Monde FIA car je n’ai roulé que les 24H de Paris et le Merzouga. Et c’est aussi ma toute première fois au volant d’un Polaris RZR 1000XT+30 mais je suis relativement tranquille. Hier, j’ai roulé pour peaufiner les réglages… »

 

Checco Tonetti/Jean-Michel Polato n°248 : « Il y a une semaine, j’ai remporté le Touareg Rally et quand Marco (Piana) m’a appelé pour me proposer de remplacer Nicolas Duclos, j’ai sauté sur l’opportunité. C’était pour moi l’occasion d’essayer le RZR 1000 d’Extremeplus. J’ai essayé la machine hier, elle a un très bel équilibre et une très bonne stabilité.

Cette course, à part le premier et le dernier jour, est faite pour ce type de véhicule. Le T3 est une très belle catégorie, beaucoup plus sécurisante que la moto et qui coûte beaucoup moins chère que de courir en auto. Ce serait juste bien d’avoir un peu plus de compétition avec d’autres marques telles que Honda ou Yamaha… »

 

Alessandro Fogliani/Pietro Fogliani n°249 : « C’est mon deuxième rallye car l’an dernier, j’avais participé au Desert Challenge au volant d’un Polaris RZR 900XT+40 et j’avais remporté la catégorie. J’avais hâte de revenir dans les dunes car un an, c’est long quand on y a goûté ! Le nouveau RZR 1000XT+30 est plus stable et un peu plus puissant. Je vais partir tranquillement, comme l’an dernier, et essayer de ne pas commettre d’erreurs… pour gagner cette fois encore le T3 ! »

 

Demain, à 15h, les concurrents s’élanceront dans la petite Super Spéciale de 2 km qui donnera l’ordre de départ de la première vraie Spéciale de 262 km.

XTREMEPLUS POLARIS FACTORY TEAM 1er et 2e de la catégorie T3 !

ABU DHABI DESERT CHALLENGE 2014

Alle Fogliani, âgé de 19 ans et son père, Pietro, ont remporté  la catégorie T3 de l’Abu Dhabi Desert Challenge 2014.

Jes Munk et Seb Delanay, malgré leur problème de joint de culasse ont rallié l’arrivée et se classent deuxièmes de la catégorie T3.

FÉLICITATIONS À TOUTE L’ÉQUIPE pour le super boulot que vous avez fait !

LES « BLEUS » À L’ARRIVÉE !

ABU DHABI DESERT CHALLENGE

 

Jeudi 10 avril 2014

5e Spéciale : Qasr Al Sarab

Liaison : 7,80 km – Spéciale : 244,77 km – Liaison : 107,30 km – Total : 359,87 km

 

 

 

La dernière spéciale de l’Abu Dhabi Desert Challenge, longue de 244 km, repartait de Qasr Al Sarab pour revenir vers la Marina de Yas Island à Abu Dhabi. Chaleur, peu de dunes et beaucoup de lignes droites fut le menu du jour. Une spéciale peu intéressante qu’Alle Fogliani et son père, Pietro, ont gérée avec intelligence pour franchir l’arrivée, 15es au général.

Malheureusement, Dame malchance s’est acharnée sur Jes Munk et Sébastien Delaunay qui ont cassé un joint de culasse au km 17 de la spéciale. Mais, dans son malheur, l’équipage Franco-Danois eut de la veine car la casse mécanique s’est produite sur une partie d’asphalte. Ils purent être dépannés et tractés jusqu’à Abu Dhabi afin de terminer le rallye, classés 25es.

 

Alle et Pietro Fogliani n°348 – 15es au général : « J’ai roulé tranquillement, raconte le jeune Italien de 19 ans à la fin du Rallye. La spéciale était toute droite et pas très belle avec vraiment très peu de dunes. C’est ma première course en Rallye Tout Terrain et j’ai trouvé cette discipline vraiment belle, cela m’a beaucoup plu. J’ai juste regretté qu’il n’y ait pas plus de sable, avec le RZR, c’est un régal de franchir les dunes, c’est très amusant. »

 

Jes Munk / Sébastien Delaunay n°347 – 25es au général: « Et bien soyons positif, s’exclame l’ancien motard danois en riant, au moins je ne serai pas tombé cette fois-ci ! C’est dommage de n’avoir pu faire la dernière spéciale mais sincèrement, nous avons eu beaucoup de chance de casser sur l’asphalte, dans une DZ (Limitation de vitesse), juste avant de repartir dans le sable. Si cela nous était arrivé plus loin, dans les dunes, on y serait encore. Au moins, nous avons pu être aidés, nous avons franchi la ligne d’arrivée et nous sommes montés sur le podium ! Maintenant, nous allons aller boire un verre bien mérité avec toute l’équipe. C’est un super team, les mécaniciens sont fantastiques, ils ont fait du très bon travail et ont un bel esprit sportif. Ils m’ont, tous les jours, donné de précieux conseils, tout comme Seb qui est un précieux copilote. C’est une belle équipe et je me suis vraiment amusé avec eux et avec le RZR, tout spécialement dans les dunes. »

 

 

 

 

 

SPÉCIALE DIFFICILE MAIS SUPERBES PLACES POUR LES POLARIS RZR XTREMEPLUS QUI SE CLASSENT 14e ET 17e !

ABU DHABI DESERT CHALLENGE

 

Mercredi 9 avril 2014

4e Spéciale : Qasr Al Sarab – Qasr Al Sarab

Liaison : 127,81 km – Spéciale : 239,68 km – Liaison : 11,20 km – Total : 378,69 km

 

 

 

Le soleil est déjà haut dans le ciel quand les autos prennent le départ de l’avant-dernière spéciale de l’Abu Dhabi Desert Challenge longue de près de 240 km. À l’arrivée, les deux équipages Xtremeplus Polaris sont éprouvés tant il fait chaud dans le désert d’abu Dhabi et que le parcours est difficile. Cette fois, c’est Jes Munk, navigué par Sébastien Delaunay, qui arrive le premier au bivouac de Qasr Al Sarab et se classe 14e de la spéciale tandis que les Fogliani, père et fils, terminent 17es.

 

Jes Munk / Sébastien Delaunay n°347 – 14es de la Spéciale et 15es au général : « C’était dur aujourd’hui, confirme Jes Munk, vraiment dur mais c’est bon d’être de retour à rouler avec des conditions extrêmes. Je suis content car aujourd’hui, nous avons bien marché malgré un  »plantage » (ensablement dans le jargon des rallyes) parce que je parlais à Seb et que je me suis déconcentré 30’… J’apprends, à chaque kilomètre, j’apprends…

J’ai tenté de préserver la voiture et les pneus et de ne pas être trop agressif, ne pas dépasser les limites même si Seb m’a dit que j’avais utilisé mon joker aujourd’hui en plantant le RZR sur le nez en bas d’une dune ! Ceci dit, je suis content d’avoir fait un bon temps et une belle place alors que de nombreux concurrents sont encore sur le parcours. »

 

Alle et Pietro Fogliani n°348 – 17es de la Spéciale et 14es au général : « Ce fut une spéciale dure et difficile, commente Alesandro en descendant de son RZR. Je me suis planté une fois car nous étions trop gonflé. Nous avons perdu un peu de temps mais ensuite, après avoir dégonflé, cela a bien marché. À cause des températures très élevées, nous avons aussi failli avoir un problème avec un fusible mais nous avons pu le changer à temps. »

 

Demain, la dernière spéciale du rallye emmène les concurrents vers Abu Dhabi.

 

 

 

 

LES RZR POLARIS XTREMEPLUS 18es ET 19es AU GÉNÉRAL !

ABU DHABI DESERT CHALLENGE

 

Mardi 8 avril 2014

3e Spéciale : Qasr Al Sarab – Qasr Al Sarab

Liaison : 88,05 km – Spéciale : 256,40 km – Liaison : 27,57 km – Total : 372,02 km

 

 

 

Il fait plus de 40°C à l’ombre quand les deux RZR du Team Xtremeplus Polaris rallient le bivouac surchauffé de Qasr Al Sarab. La spéciale de plus de 250 km s’est, bien évidemment, déroulée dans le sable et a traversé de magnifiques massifs de dunes. Pour les deux concurrents Xtremeplus Polaris Factory Team, l’apprentissage se concrétise par deux très belles places, 22e et 23e au classement provisoire de la Spéciale et 18e et 19e au général, toujours provisoire.

 

 

Alle et Pietro Fogliani n°348 – 22es de la Spéciale et 18es au général : « C’était magnifique aujourd’hui, et tout a bien marché, s’exclame Alle à l’arrivée au bivouac. Nous avons vu de nombreuses autos ensablées dans des endroits où il n’y avait que quelques passages. Mais, grâce au RZR qui rend le franchissement très aisé, nous avons pu passer. Avec la chaleur, le sable devenait de plus en plus mou et il fallait être vigilant. À un moment donné, nous avons suivi une trace unique qui nous a emmenés en dehors du parcours. Je ne sais pas si c’était l’ouvreur mais cette voiture est passée dans des endroits incroyables. Quand nous avons réalisé que nous nous éloignions du parcours idéal, nous avons bifurqué et retrouvé les traces. »

 

Jes Munk / Sébastien Delaunay n°347 – 23es de la Spéciale et 19es au général: « Cette fois, nous n’avons pas eu à changer la courroie… mais je me suis planté et nous avons perdu 20′. C’est dommage car nous marchions bien. Je continue mon apprentissage et j’ai beaucoup appris en franchissant les dunes. Mais je continue à faire des erreurs qui m’ont coûté aussi une crevaison car j’ai tapé en arrivant trop fort en bas d’une descente. Petit à petit, j’assimile le pilotage sur 4 roues. Il juste dommage de ne pas avoir 15 ou 20 km/h de vitesse de pointe en plus dans les lignes droites. »

 

Demain, la quatrième et dernière boucle de l’Abu Dhabi Desert Challenge sera longue de 378 km.