NICOLAS DUCLOS ET SÉBASTIEN DELAUNAY DANS LES TRACES DE SARAH MALBEC

SILK WAY RALLY 2016

 

 

 

Mercredi, 19 juillet 2016

10e étape : Hami – Dunhuang

Liaison : 78,49 km – Spéciale : 340,4 km – Liaison : 106,75 km – Total : 525,24 km

 

 

Il fait à nouveau caniculaire à Dunhuang, la cité de la Province du Gansu, à l’est du désert du Taklamakan, où Sarah Malbec, la célèbre poétesse argentine a séjourné en 1928 pour étudier les grottes boudhistes de Magao et de Quianjo Dong et l’art millénaire de cette ville qui est née sur le Route de la Soie.

Pour les concurrents, pistes de graviers et de terre, un peu de fesh fesh et beaucoup de pierres sont au rendez-vous pour cette 10e étape.

 

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 – 37es en 5h47’07 : « On a roulé 340 km tout droit presque… sur du terrain roulant et dur avec un peu de fesh fesh pas trop brassé parce que nous étions partis à la 26e place ce matin. Malheureusement, nous pensions que ce serait mou et nous avons mis les pneus sable ce qui nous a valu 2 crevaisons. Mais nous avons assuré et préservé la machine, ce qui est le plus important. »

 

 

RUJIN MAO/YU MAO N°180 : Le Polaris RZR 1000XT+30 est arrivé enfin au bivouac et les mécaniciens de Xtremeplus le remettent en état pour que l’équipage prenne le départ demain.

 

 

DUCLOS ET DELAUNAY SORTENT AVEC BRIO D’UNE SPÉCIALE BOUILLANTE !

SILK WAY RALLY 2016

 

 

 

Lundi, 18 juillet 2016

9e étape : Ürümqi – Hami

Liaison : 289,72 km – Spéciale : 384,4 km – Liaison : 45,43 km – Total : 719,55 km

 

Appelée « Les Dunes d’Or » cette spéciale est annoncée comme une vraie spéciale de rallye raid africain. Dès le km 3, les concurrents affrontent un mur de dunes puis parcourront, en alternance, pistes et hors-piste, le tout sur un terrain sablonneux. Une spéciale superbe dont les paysages de dunes et canyons sont fantasmagoriques. Sur le bivouac d’Hami, le thermomètre flirte avec les 45°C à l’ombre… dans les dunes, avec les 60°C !

 

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 – 37es en 5h47’07 : « Les 25 premiers kilomètres, nous avons franchi des dunes magnifiques dans lesquelles il y avait énormément de véhicules, auto et camions, tankés. Ensuite, nous avons traversé un plateau de 15 km de sable, en passant de vallées en vallées. Le reste, c’était du roulant sablonneux mais cassant. Malheureusement, si dans les dunes on passe super bien avec le Polaris RZR 1000XT+30, sur ce genre de terrain, nous sommes pénalisés car les autos nous doublent à 160 km alors que nous roulons à 90 km/h. Mais sommes là et c’est le principal.

Nous sommes partis à midi en Spéciale et il a fait super chaud, surtout sur le plateau : 59°C ! Notre eau à boire était chaude comme pour un thé et l’air c’était encore pire, brûlant au point que quand on refermait la visière, on avait l’impression d’avoir la climatisation dans le casque ! »

 

 

RUJIN MAO/YU MAO N°180 : L’équipage chinois a un problème mécanique et arrivera tard cette nuit au bivouac de Hami.

 

 

TRÈS BELLE SPÉCIALE POUR LES POLARIS RZR !

SILK WAY RALLY 2016

 

 

Dimanche, 17 juillet 2016

8e étape : Bortala – Ürümqi

Liaison : 513,64 km – Spéciale : 256,93 km – Liaison : 134,78 km – Total : 905,35 km

 

La spéciale qui relie Bortala à Ürümqi n’est pas simple à gérer et il faut avoir l’oeil aguerri pour déjouer les nombreux pièges. Le début est relativement technique et ensuite, le terrain devient sablonneux avec une partie du parcours en hors-piste.

Les deux pilotes Polaris RZR 1000XT+30, Duclos et Mao, ont bien sorti leur épingle du jeu et terminent respectivement à la 28e et 35e place alors qu’ils sont nombreux à rentrer tard dans la nuit…

 

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 – 28es en 4h37’55 : « Nous avons roulé tranquillement en assurant pour éviter les pièges et cela a payé. Il y avait d’énormes ornières très profondes dans le fesh-fesh et nous les avons contournées par des pistes parallèles plus dures pour ne pas nous planter. Ce n’était pas très amusant mais c’était une étape de rallye raid difficile où il fallait assurer et sortir. »

 

RUJIN MAO/YU MAO N°180 – 35es en 5h04’45 : « C’était une spéciale dure aujourd’hui avec du sable, de grandes ornières profondes dans le sable où il était difficile pour nous de rouler. Mais, malgré un bruit de cardan qui claquait nous avons pu sortir et sur la liaison, nous avons changé la courroie qui avait cassé. »

 

 

UNE SUBLIME SPÉCIALE EN MONTAGNE POUR RALLIER LA CHINE

SILK WAY RALLY 2016

 

 

 

Samedi, 16 juillet 2016

7e étape : Almaty – Bortala

Liaison : 85,51 km – Spéciale : 76,86 km – Liaison : 419,2 km – Total : 581,57 km

 

Après la journée de repos à Almaty, dernière étape au Kazakhstan, le Silk Way Rally traverse les montagnes en une spéciale courte mais superbe afin de rejoindre la frontière chinoise. L’accueil est chaleureux et la douane excessivement bien préparée pour faire passer rapidement les concurrents. De l’autre côté, la différence d’avec le Kazakhstan est notable, la Chine est moderne et organisée.

La spéciale traversait donc les montagnes par des pistes qui ont ravi tous les concurrents !

 

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 – 45es en 1h20’07 : « C’est la plus belle spéciale que j’ai faite dans ma vie autant du point de vue paysages que du point de vue pilotage ! C’était vraiment le terrain que j’aime ; technique, roulant mais glissant. Dans un gué, pour doubler le Toyota, nous avons fait le sous-marin, avec de l’eau qui passait par-dessus le toit ! Nous nous sommes retrouvés trempés !

Les paysages de montagne étaient magnifiques avec des lacs, rivières et chevaux sauvages… »

 

RUJIN MAO/YU MAO N°180 – 58es en 1h25’32 : « La spéciale dans la montagne était très étroite mais très amusante. Ensuite, sur la liaison, nous avons passé la frontière et nous sommes entrés en Chine. Je dois dire que les formalités douanières ont été très rapides et faciles. Me voilà de retour en Chine et tout a été très bien préparé et organisé. La Chine a vraiment beaucoup progressé ces dernières années. »

LE VENT SE LÈVE SUR ALMATY

SILK WAY RALLY 2016

 

 

 

Jeudi, 14 juillet 2016

6e étape : Balkhash – Almaty

Liaison : 327,1 km – Spéciale : 411,35 km – Liaison : 117,43 km – Total : 855,88 km

 

La tempête s’est levée sur la sixième étape contraignant l’organisation à annuler la deuxième partie de spéciale car les hélicoptères ne pouvaient plus voler donc assurer la sécurité. Le secteur sélectif a donc été coupé au km 111 et les concurrents ont rallié Almaty, la capitale du Kazakhstan, en liaison. Dans la soirée, un déluge s’est abattu sur le bivouac, situé sur l’aéroport.

 

 

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 – 77es en 2h28’28 : « Nous avons eu de la chance que la spéciale soit arrêtée car nous avions un problème de vario et nous avons failli avoir le temps forfaitaire, nous sommes arrivés juste à temps au CH. Nous pensions que c’était la courroie mais elle n’était qu’un peu abîmée et nous l’avons changée. Ensuite, nous nous sommes arrêtés deux fois pour dégonfler et, avec le vent dans le dos, le moteur chauffait… En plus, le terrain était mou, très mou et cela faisait chauffer encore plus… Mais nous sommes là ! »

 

RUJIN MAO/YU MAO N°180 – 70es en 1h56’26 : « Steven (le copilote de Marco Piana) m’avait dit de faire attention au chott (lac asséché) et donc j’ai été prudent afin de ne pas me retrouver embourbé. Plus loin, j’ai vu un Toyota qui est entré dans une zone humide et a dû se faire tracter par un camion pour sortir et j’ai pu la contourner. C’était une belle spéciale mais je suis déçu qu’elle ait été raccourcie. 

Demain, après la journée de repos, nous arriverons en Chine et c’est un grand moment pour moi. »

UNE TRÈS BELLE MAIS LONGUE ÉTAPE POUR LES POLARIS RZR 1000XT+30

SILK WAY RALLY 2016

 

 

 

Mercredi, 12 juillet 2016

5e étape : Astana – BALKHASH

Liaison : 235,76 km – Spéciale : 568,24 km – Liaison : 16,75 km – Total : 820,75 km

 

La chaleur s’est installée sur les bivouacs du Silk Way Rally et le thermomètre frôle les 40°C. La steppe, désert vert, a remplacé les champs et le rally se dirige doucement vers la frontière chinoise qui sera traversée après la journée de repos.

 

Cette cinquième étape est jugée, de l’avis de tous les concurrents, très belle et très variée. À l’arrivée au bivouac, après les 16 km de liaison, les deux équipages Xtremeplus Polaris Factory Team sont heureux mais épuisés.

 

 

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 – 47es en 7h51’33 : «  Quelle belle spéciale, super sympa à rouler mais très longue, je n’ai plus l’habitude de piloter des spéciales de près de 600 km… Les paysages étaient magnifiques avec de la steppe et de la montagne, du sablonneux, du roulant, du technique et du roulant mais très amusant à piloter. La machine est parfaite, nous n’avons aucun problème. »

 

RUJIN MAO/YU MAO N°180 – 75es en 8h23’52 : « C’était une très belle journée mais une spéciale longue et très fatigante. Nous avons eu deux crevaisons : pour la première, j’ai vu la pierre et j’ai essayé de l’éviter mais j’ai tapé avec l’arrière gauche et nous avons dû changer la roue. La deuxième crevaison est arrivée sur une piste en gravier, je me suis retrouvé avec un pneu à plat… Après ces deux crevaisons, nous n’avions plus de pneus de rechange, c’est assez angoissant et j’ai roulé doucement en faisant très attention. Ce fut donc une belle mais longue étape ! »

 

 

UNE PREMIÈRE SPÉCIALE DANS LES CHAMPS !

SILK WAY RALLY 2016

 

Lundi, 10 juillet 2016

3e étape : Ufa – Kostanay

Liaison : 343,09 km – Spéciale : 200,43 km – Liaison : 271,63 km – Total : 815,15 km

 

Le Silk Way Rally a quitté Ufa pour Kostanay et passé la frontière du Kazakhstan. Après la spéciale de 200 km tant attendue par les pilotes. Sur la route, les concurrents sont passés par Naberzhnye Chelny (Tatarstan), fief de Kamaz pour un podium situé dans la ville devant les spectateurs venus nombreux. Tout au long de la route, c’est la fête et les équipages se prêtent au jeu des selfies avec les habitants des contrées traversées.

Les Polaris RZR 1000XT+30 étant inscrits en catégorie T3, le team Xtremeplus a l’autorisation de charger les véhicules sur les remorques pour les longues liaisons.

 

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 – 54es en 2h35’36 : « C’était une très belle spéciale dans les champs de blé et la forêt. La première partie était très technique sur des pistes sinueuses. J’ai pris beaucoup de plaisir à piloter, c’était très agréable et le RZR était parfait. »

 

RUJIN MAO/YU MAO N°180 – 69es en 2h45’12 : « Ce fut une première journée un peu compliquée pour moi car il y avait de la boue… J’ai rattrapé les concurrents devant moi mais je n’arrivais pas à les doubler, c’était difficile. Mais je suis content d’avoir enfin roulé en spéciale malgré la fatigue. »

LA PREMIÈRE SPÉCIALE DU SWR ANNULÉE POUR CAUSE D’INTEMPÉRIES

SILK WAY RALLY 2016

Dimanche, 10 juillet 2016
2e étape : Kazan – Ufa
Liaison : 557,66 km

Cette nuit, à 1h30′, la direction de course a décidé d’annuler la spéciale de cette deuxième étape car le terrain, arrosé en continu par des pluies diluviennes depuis 72h était gorgé d’eau. De plus, la mauvaise météo prévue sur Kazan empêchait les hélicoptères de voler et d’assurer la sécurité. Vladimir Tchaguine décida donc d’annuler le secteur sélectif et les concurrents rallient Ufa, où le temps est bien meilleur, situé dans la République de Bashkortostan, en liaison.

Demain, la troisième étape arrivera à Kostanay, aux portes du Kazakhstan à 815 km de Ufa et les concurrents rouleront une spéciale de 200 km.

UNE TRÈS LONGUE PREMIÈRE JOURNÉE ET UN TOUT PETIT PROLOGUE

SILK WAY RALLY 2016 Samedi, 9 juillet 2016 1ère étape : Moscou – Kazan Liaison : 849,85 km – SS : 2 – Liaison : 2 km – Total : 853,85 km Hier, après avoir passé les vérifications administratives et techniques à Moscou, dans le Stade Luzhniki, les deux équipages du Team Xtremeplus sont passés sur le podium de départ, traditionnellement installé sur la Place Rouge. Ce matin, le Team Xtremeplus a quitté Moscou à 3h du matin pour rallier Kazan.

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 : « Cela fait un an et demi que je n’ai plus couru en Rallye Tout Terrain pour des raisons professionnelles et cela me manquait vraiment. Partir de Moscou et traverser la Russie, le Kazakhstan et la Chine pour arriver à Pékin, m’a vraiment fait rêver et maintenant c’est plus qu’un rêve puisque je suis là ! Tous ces paysages merveilleux à découvrir, tous ces endroits perdus que l’on ne peut voir qu’en Rallye… J’ai hâte d’être sur les pistes. Même si je suis le dernier à croiser la ligne d’arrivée, l’important pour moi est d’arriver à Pékin et ce sera ma victoire !  Dans le prologue, nous avons fait des châteaux de sable, c’était comme sur la plage du Touquet, du sable mou bien brassé ! Nous avons parcouru les deux kilomètres tranquillement. »

RUJIN MAO/YU MAO N°180 : « Après avoir terminé le Dakar, mon rêve, me voilà sur le Silk Way Rally ! Cette course réunit deux grands pays qui ont tous deux une grande et belle histoire. Le Dakar est très connu dans le monde entier comme étant la course la plus dure et le SWR, ce n’est pareil mais c’est fantastique de partir de Moscou et d’aller vers la Chine. Je pense que pour moi ce sera plus facile et chaque étape me rapprochera de chez moi.  Le prologue s’est très bien déroulé mais dans le trafic du retour, nous avons suivi un autre concurrent chinois et nous nous sommes perdus ! Le parcours de 2 km était très très mou avec de profondes ornières car nous sommes passés dans les dernières voitures. »

Demain, le Rallye rallie Ufa, à quelque 600 km.

 

 

XTREMEPLUS PRESENTE 2WD

 

 

 

Afin de de proposer à ses clients une continuité et de créer une logique dans l’apprentissage du Rallye Tout Terrain, XTREMEPLUS s’est associé au groupe HOLLEX en créant la SAS 2WD (Two Wheels Drive).

Pour offrir à ses clients un véhicule haut de gamme, cette nouvelle structure s’est rapprochée de la société SMG en rachetant le projet d’exploitation, de développement et de construction du fameux Buggy SMG « dernière génération » (Roue 37 »/ Suspensions Bos Engineering / Moteur LS3 / Boîte Sadev). Avec cette nouvelle structure, 2WD a l’ambition d’offrir à ses clients la possibilité de rouler sur de vraies Formule 1 du désert.

 

Depuis plus de cinq ans, Xtremeplus a mis en place une équipe et des véhicules pour accompagner les débutants en Rallye-Raid en s’efforçant non seulement de construire des Polaris RZR dont le standard de qualité n’est plus à démontrer mais également d’offrir une logistique et un service optima, le tout à des tarifs  « entrée de gamme ». Après une année de compétitions au sein du Team Xtremeplus, nous avons pu constater que les pilotes roulant sur nos Polaris RZR 1000XT+30 avaient envie de progresser dans la discipline mais sur une machine plus performante. Malheureusement, le marché actuel du Rallye Tout Terrain propose peu de produits correspondants aux normes de qualité fournis par Xtremeplus. Force était donc de trouver une solution afin de continuer à accompagner nos clients.

 

C’est donc tout naturellement que 2WD s’est tourné vers le buggy SMG, non pour ses victoires en spéciales au Dakar 2013 et 2014 ― alors piloté par Carlos Sainz ― mais bien parce que ce véhicule a démontré, ces dernières années, une incontestable fiabilité et une prise en main aisée. Nos clients étant des gentlemen drivers, ce buggy répondra donc parfaitement à leurs attentes.

Une séance d’essais a, d’ores et déjà, été réalisée au Maroc avec de très bons résultats et la collaboration très constructive de SMG.

 

Aujourd’hui, 2WD prépare le Silk Way Rally qui se déroulera en juillet prochain en Russie et en Chine. Nous avons choisi ce rallye afin de peaufiner au mieux notre service logistique sur une course longue et difficile et pour ce premier Rallye-Raid, le buggy 2WD sera piloté par un gentleman driver accompagné d’un copilote expérimenté.

2WD mettra en place une assistance composée d’un camion 6×6 dédié, quatre techniciens et mécaniciens et, sur la piste, un camion T4 (Assistance en course) qui suivra le même parcours avec, à son bord, mécaniciens et pièces. Des véhicules d’assistance rapide encadreront le buggy sur les liaisons.

 

À l’atelier 2WD, une autre équipe s’attellera également à la construction d’un second Buggy qui sera entièrement réalisé dans les nouveaux locaux situés à Boz, à quelques mètres des anciens ateliers de Mitsubishi Motors.

2WD sera donc en mesure de proposer à ses clients deux buggys pour participer au Rallye du Maroc en octobre et sur le Dakar 2017 en janvier.

 

Vous pourrez bientôt suivre cette nouvelle aventure et obtenir toutes les informations nécessaires pour vos futurs projets sur le site internet 2WD et la page Facebook qui sont en cours de réalisation.

Mais en attendant, pour tous renseignements vous pouvez contacter Marco Piana mail : xtremeplus@orange.fr