Communiqué de Presse 5_2018

Bonne manche pour les équipages T3 avec Gonzalez, toujours auteur du meilleur temps pour Xtreme+. Pendant longtemps dans les 5 premières positions de la SSV, le mexicain Garza Rios a été le protagoniste d’un roulement qui l’a ensuite retardé à la ligne d’arrivée.

Erfoud, Maroc (6 Octobre)– Tracée autour d’Erfoud, la deuxième étape du Rallye du Maroc a proposé aux concurrents de cette édition un mélange de pistes rapides et techniques avec des traversées sur dunes et oueds auxquelles à été ajoutée une navigation assez exigeante et sur des pistes non visibles. Les 281 km conçus pour SSV/motorbike/ quad – 329 pour les voitures – ont été caractérisés par de nombreux rebondissements sportifs.

Au rallye entre les SSV aux couleurs du team Xtreme+, le mexicain Santiago Creel Garza Rios avec le copilote polonais Szymon Gospodarczyk occupait longtemps une place entre les cinq premières de la catégorie avec une bonne rythme. Malheureusement, à quelques kilomètres de la fin, l’équipage #202 est entré à grande vitesse dans un trou pas indiqué sur la piste et le Polaris RZR c’est renversé. Retournés sur le parcours, Garza Rios et Gospodarczyk ont atteint la ligne d’arrivée en 6h22’41”, seizième de l’étape. “Ce fut une journée difficile dès le début à cause de la navigation compliquée – a commenté Santiago – et comme d’autres équipages, nous avons perdu quelques minutes à trouver la bonne piste. Tout allait bien jusqu’à ce que nous nous renversions avec le Polaris dans un trou non marqué à grande vitesse. En dehors de cela, le véhicule dans son ensemble s’est très bien comporté “.

Meilleur temps en T3.1 pour Xtreme Plus encore une fois avec Vincent Gonzalez et Stéphane Duple, sur Polaris RZR 1000, à l’arrivée en 5h11’23”: pour le pilote suisse cette seconde étape du rallye était “amusant mais difficile sur le plan de la navigation” même si le copilote français a fait un excellent travail permettant à l’équipage #362 de gérer au mieux la position de classement qui maintenant le voit 2ème du T3 dans la général provisoire.

Vingtième du jour, l’espagnol José Luis Peña Campos, qui a ramené le Polaris #360 à la ligne d’arrivée en 5h31’06” a retrouvé un bon rythme de course aussi grâce au navigateur Rafael Tornabell Cordoba qui a retrouvé sa forme après le malaise physique d’hier.

Les britanniques Graham Knight et David Watson, engagés au Maroc pour acquérir plus d’expérience sur les pistes africaines avec le Polaris RZR 1000, malgré quelques difficultés de navigation, se sont bien déroulés: la deuxième étape du rallye les a vus à l’arrivée en 6h22’23”, 23ème du classement quotidien.

Marco Piana, team manager et pilote Xtreme+, piloté par Steven Griener, sur Toyota KDJ120, a finalement atteint la ligne d’arrivée d’Erfoud en un peu moins de 6h50′, soutenant de la meilleure façon les quatres équipages du team français de Gorrevod.

La troisième étape prévue le dimanche 7 octobre comprend un marathon spécial: pour les SSV 5 km de liaison et 275 de spéciale alors que pour les voitures, le kilométrage des SS sera de 289 (+ 28 de liaison). Les coureurs SSV/moto/quad passeront la nuit au désert dans un bivouac marathon sans aucune assistance.

Bureau de Presse Team Xtreme Plus Sonja Vietto Ramus – sonja.vietto@gmail.com

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.