LA PREMIÈRE SPÉCIALE POUR GALIMOV !

RALLYE OILIBYA MAROC

 

Lundi, 3 octobre 2016

 

1ère Spéciale : Agadir – Agadir

Liaison : 41 km – Spéciale A : 70 km – neutralisation : 35 km – Spéciale B : 50 km – Liaison : 44 km – Total : 240 km

 

Cette première spéciale du Rallye OiLibya Maroc est une boucle autour d’Agadir et composée de deux spéciales de 70 km et de 50 km. Cap au sud sur la magnifique plage d’Agadir pour le secteur sélectif A avant de rentrer dans les terres pour la deuxième partie de spéciale.

Cette première spéciale permet à tout le monde de se remettre dans le bain et de retrouver avec plaisir le désert marocain.

 

Galimov/Polato n°394 – 33es en 1h51’44 : « Il y avait beaucoup de pierres et de poussière aujourd’hui mais c’était très beau. Dans la deuxième partie, nous avons crevé à 10-15 km de l’arrivée. »

 

C.Cinotto/Arnoletti n°391 – 35es en 1h53’12 : «Dans la première partie, nous nous sommes perdus avec Aron et mon frère, donc le classement n’a été beaucoup chamboulé pour nous. Pour moi, il y avait un peu trop de DZ à 50, 70 ou 90 km/h et je suis certain que nous aurons des pénalités ce soir… »

 

P.Cinotto/Dominella n°392 – 36es en 1h53’24 : « Tout allait bien dans la première manche, jusqu’au moment où nous avons rattrapé mon frère et Aron et que nous les avons suivi… et nous nous sommes perdus avec eux ! Malgré cela, j’ai bien aimé cette première spéciale, un peu moins la seconde car le sable était plus mou et que nous avons cassé la boîte à 20 km de l’arrivée que nous avons, heureusement, pu rallier ! »

 

Domzala/Gospodarczyk n°390 40es en 2h00’07 : « Nous nous sommes perdus pendant au moins 10′ sur la plage mais nous n’étions pas les seuls et finalement, nous avons réussi à nous sortir de ce mauvais pas. C’était très beau, sablonneux et avec beaucoup de pierres mais nous n’avons rien cassé. »

 

 

 

Austick/Butler n°395 – 48es en 2h13’39 : « Cette première étape fut vraiment une grande surprise pour moi… Je n’ai pas dormi de la nuit et je pensais clairement que je devrais faire autre chose de ma vie et être ailleurs mais quand je suis monté dans le RZR, tout a basculé ! J’ai adoré et c’est la première fois de ma vie que je pilote ! Ce fut une incroyable surprise positive et une grande expérience ! »

 

Demain, les concurrents partent pour une journée de près de 600 km dont 290 en spéciale et une arrivée pour un bivouac dans les dunes sans assistance.