Les Polaris RZR 1000XT + 30 se jouent des dunes et du cassant !

RALLYE DU MAROC

 

Mardi 6 octobre

2e étape : Zagora – Zagora (Boucle du Drâa)

Liaisons : 141 km – Spéciale : 224 km – Total : 365 km

 

 

 

Cette deuxième spéciale en boucle autour de Zagora était beaucoup plus technique qu’hier et les concurrents franchissent une vingtaine de kilomètres de dunes avant de terminer dans l’oued Drâa et sur des pistes rapides. La navigation était relativement pointue aujourd’hui mais pour corser le tout, une flotte de véhicules de touristes a induit en erreur les copilotes… Malgré les précieuses minutes perdues et les grosses chaleurs, les quatre Polaris RZR 1000XT + 30 sont arrivés au bivouac de Zagora.

 

 

PATRICE GARROUSTE/JEAN-MICHEL POLATO n° 384 – 26es en 3 h 04’19 : « Je me suis régalé à sauter les dunes tout au cap, comme à moto ! À la sortie du chott, nous nous sommes fait doubler par Pelichet sur le buggy MD mais nous l’avons repassé dans le cassant et à la sortie des dunes, nous sommes aussi passés devant Orlandini… Pendant 20 km, nous avons roulé dans un oued avec des dunettes et de la végétation. Le Polaris se comporte incroyablement bien sur tous ces terrains car il est très bien suspendu et c’est un véritable plaisir de le piloter même dans le cassant ! »

 

EUGENIO AMOS/RAFAEL TORNABELL n°383 – 32es en 3 h 46’15 : « C’est mieux qu’hier ! Aujourd’hui, la première partie avant les dunes n’était pas tout droite comme hier, mais beaucoup plus technique et je me suis amusé en pilotage. Puis nous avons croisé une armada de véhicules qui nous ont fait douter et nous avons été obligés de repartir sur nos traces pour nous assurer que nous étions bien sur la bonne piste. J’ai adoré surfer dans les dunes, c’est comme surfer sur de la neige ! Comme hier, le RZR BWD a très bien marché mais dans le fesh-fesh, la température a grimpé tellement il faisait chaud. Nous nous sommes arrêtés alors un moment pour laisser refroidir mais la batterie a rendu l’âme. Aron et Szymon se sont arrêtés pour nous aider et nous voilà… Et maintenant, je vais à la piscine ! »

 

ARON DOMZALA/SZYMON GOSPODARCZYK n° 382 – 33es en 3 h 47’00 : « Le début de la spéciale était très beau, très technique et tout marchait très bien. Mais au km 100, nous nous sommes perdus 20′ en suivant de mauvaises traces. J’ai adoré rouler dans les dunes mais c’était vraiment trop court, seulement 20 km ! Ensuite, c’était tout droit dans le sable, très ennuyant ! J’espère que demain, il y aura beaucoup plus de dunes ! »

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n° 380 – 36es en 3 h 4h12’00 : « En début de spéciale, nous avons croisé des véhicules, stickés un peu comme l’organisation, qui nous ont barré la piste et fait signe de partir de l’autre côté… Nous avons alors galéré pour retrouver la bonne piste sur laquelle nous étions auparavant… Plus loin, dans la partie rapide, la courroie a cassé et nous avons eu une crevaison dans l’herbe à chameaux ! Mais à part tout cela, c’était une belle journée et nous avons beaucoup aimé les dunes ! »

 

Facebook : https://www.facebook.com/infoxtremeplus?ref=hl