LES QUATRE POLARIS RZR XTREMEPLUS ARRIVENT À SAN JUAN !

DAKAR 2 016

14 janvier 2016

 

 

 

11e étape : La Rioja – San Juan (Argentine)

Spéciale 431 km – Liaison : 281 km – Total : 712 km

 

Le Dakar continue sa descente vers l’arrivée, cette onzième étape rallie San Juan, région reconnue comme très chaude. La Spéciale se déroule à nouveau dans une fournaise sans nom, sur du terrain compliqué composé de fesh-fesh mais aussi de partie rapide sur graviers ou cailloux.

Malgré nombre de péripéties, le team Polaris Xtremeplus arrive au bivouac, situé sur l’autodrome coincé entre les montagnes, au complet qui plus tôt que les autres…

 

 

Mao Rujin/Ka Chun Yu n°394  : « Aujourd’hui, c’était une très longue journée avec du sable, du fesh-fesh, du passage dans le lit d’une rivière et pour finir on a traverser deux gués ! C’était très dur physiquement mais cette fois, je ne me suis pas arrêté pour me reposer. J’ai juste demander de l’eau froide par deux fois à des Argentins tant il faisait chaud. J’ai roulé à un bon rythme mais tranquillement sans prendre de risque. Je ne voulais pas abîmer la voiture, si je ne voyais pas bien où je mettais les roues, je n’y allais pas et quand c’était clair, je roulais à fond. Nous avons eu beaucoup de grosses pierres et de poussière et je savais qu’il n’y avait pas d’assistance à moins de 6h derrière nous, donc j’ai assuré. Je me fiche du résultat, je veux finir ce Dakar et réaliser mon rêve ! »

 

 

 

Eugenio Amos/Rafael Tornabell n°371 (52es en 8h32’15): « Nous avons roulé tranquillement pour préserver notre RZR et assurer notre arrivée. Nous avons donc joué les anges gardiens pour l’équipage brésilien qui n’avait pas dormi. Nous les avons aidé à changer la roue et j’ai bien aimé ça… »

 

Michele Cinotto/Maurizio Dominella n°389 : « Tout a bien marché jusqu’à 50 km de l’arrivée où nous avons connu un problème électrique qui nous a fait perdre 2h30′ ! Au même moment, le GPS nous a lâché et nous nous sommes perdus sous le pont, perdant d’autres précieuses minutes. Ce fut donc une journée à oublier pour nous ! »

 

L’équipage brésilien, Leandro Torres/Roldan Lourival n°367 est arrivé au bivouac de La Rioja a 8h du matin… et est reparti à 8h15′ après avoir passé la nuit à réparer en compagnie de Marco Piana qui assure l’assistance rapide. Inutile de vous dire qu’une fois au bivouac de San Juan, Leandro et Lourival se sont effondrés mais contents d’être là !