MOZAS ET TONETTI 12e ET 14e À L’ARRIVÉE AU VOLANT DE POLARIS RZR 1000XT+30 !

ABU DHABI DESERT CHALLENGE 2015

 

Jeudi 2 avril

Arrivée : Qasr Al Sarab – Yas Marina Circuit

 

Un vent de sable annule la dernière spéciale et le podium.

Mozas/Delaunay et Tonetti/Polato terminent 3es et 4es en T3.

Les Djinns se déchaînent la nuit sur le bivouac.

 

La nuit du 1er avril, les Djinns du désert d’Abu Dhabi devinrent espiègles et il se passa des choses étranges sur le bivouac du Desert Challenge : Un rapport d’assistance sauvage signé d’un officiel de la FIA disparu, une pénalité de trois heures s’effaça et fut remplacé par un mal fonctionnement du GPS, des durites d’eau se taillèrent au cuter et celles d’huile se dévissèrent toutes seules sur les trois RZR… Mais peut-être n’était-ce qu’une farce de 1er avril…

 

Malgré tout, chez Xtremeplus, la bonne humeur et surtout l’esprit sportif soude l’équipe qui fêtera ce soir les 3e et 4e place en T3 de Mozas/Delaunay et Tonetti/Polato avec une pensée toute spéciale pour l’équipage Fogliani père et fils qui furent contraints à l’abandon. Le jeune Alessandro Fogliani, âgé seulement de 20 ans, courait son deuxième rallye avec un magnifique coup de volant et une très bonne gestion de la course. Il méritait de remporter la catégorie T3 dont il était le leader jusqu’à hier.

 

Éric Mozas/Sébastien Delaunay n°247 (12es au général) : « C’est mon deuxième rallye absolu et j’apprends énormément, c’est génial ! Je n’ai connu aucun problème à franchir les plus hautes dunes qui étaient vraiment impressionnantes car le RZR est merveilleusement adapté à ce genre de terrain. Je suis vraiment très content car malgré quelques mésaventures, nous terminons 12e et 3e T3 ! »

 

Kecco Tonetti/Jean-Michel Polato n°248 (14es au général) : « C’était un très beau parcours mais il faisait vraiment très chaud et ce fut un test extrême, toujours à la limite, pour le RZR dont il fallait, en continu, gérer la température de la courroie. C’est le meilleur rallye pour cette auto et, si nous n’avions pas ces soucis de chaleur, c’est un véhicule qui pourrait faire 7e ! Pour rallier l’arrivée, il fallait vraiment tenir un rythme bien en-dessous des possibilités du Polaris RZR 1000XT+30 qui est tout simplement fantastique à piloter dans les dunes ! »

 

Dans quinze jours, le team Xtremeplus se retrouvera au Qatar avec deux équipages pour le Sealine Rallye : Mozas/Delaunay et Trotté/Polato.