POLARIS XTREMEPLUS FACTORY TEAM : 100 % DE RÉUSSITE !

DAKAR 2 016

16 janvier 2016

 

 

 

Arrivée : ROSARIO (Argentine)

Spéciale : 180 km – Liaison : 519 km – Total : 699 km

 

Ils étaient 4 Polaris RZR 1000XT + 30 au départ, ils sont 4 à l’arrivée avec en prime la couronne du vainqueur en T3 Light pour l’équipage de la voiture MAXXIS Cinotto et Dominella et le podium complet en T3 Light ! Une cinquième victoire d’affilée pour le Team Xtremeplus sur le Dakar et 3 Rookies à l’arrivée !

Carton plein donc pour Xtremeplus. Peu d’équipes peuvent se vanter de ce palmarès sur cette 38e édition du Dakar, d’autant plus qu’il y avait en fait 6 voitures dans le team, avec Marco Piana en assistance rapide et Yassir Saedan navigué par Seb Delaunay en T2 (Toyota)… et 6 à l’arrivée ! BRAVO !

 

Michele Cinotto/Maurizio Dominella n°389 ― 45es au général et 1ers T3 Light : « Ce fut une très belle course. Le Polaris RZR MAXXIS est une voiture extraordinaire sur laquelle nous avons connu des problèmes comme tous les concurrents sur le Dakar, ni plus ni moins. L’équipe Xtremeplus est très professionnelle, ils ont accompli un travail incroyable chaque nuit. Cela fait 4 fois que je participe au Dakar et la première fois que je termine, maintenant je me rends compte à quel point c’est long, très long ! Nous avons gagné le T3 Light, c’est une belle satisfaction, et nous nous sommes vraiment beaucoup amusés ! »

 

Mao Rujin/Ka Chun Yu n°394 ― 55es au général et 2es T3 Light : « Je suis tellement heureux ! J’ai accompli un rêve que je gardais dans un tiroir depuis des années : être le premier Chinois à terminer le Dakar en T3 ! Et en plus, je termine en deuxième position, c’est magnifique ! Ce fut très dur… et je ressens beaucoup d’émotion… C’est indescriptible ! »

 

Leandro Torres/Roldan Lourival n°367 ― 57es au général et 3es T3 Light : « J’ai réussi mon pari ! Il y a quatorze mois, je me suis mis dans la tête et dans celle de ma famille que j’allais terminer mon premier Dakar et je l’ai fait ! Je suis tellement content que c’est compliqué à expliquer. Le plus difficile a été de rester concentrer chaque jour. Je ne sais pas quel est mon prochain rêve… peut-être un deuxième Dakar ! Pour le moment, je veux profiter de cette victoire personnelle. »

 

 

Eugenio Amos/Rafael Tornabell n°371 ― 62es au général et 4es T3 Light : « C’est magnifique d’être ici, au podium de Rosario ! Ce fut une expérience incroyable… en dehors du plaisir de piloter, de surmonter les problèmes et déjouer les pièges, c’est la course qui m’a donné le plus d’émotions et m’a également retiré le plus d’illusions ! Je n’avais jamais connu cela. J’ai beaucoup appris… C’était dur, très dur mais cela en valait la peine ! »

 

Bravo à tous les équipages et Bravo à toute l’équipe technique qui a assuré sans relâche pour amener tout le monde au bout de ce Dakar 2016 ! Great job, guys !