Communiqué de presse 02_2019

Pisco (Pérou) – Un peu plus de 80 km de spéciale avec des dunes de hauteur moyenne et des passages entre oued ont ouvert la 41ème édition du rallye Dakar qui a débuté ce matin, le 7 Janvier, de la capitale Lima pour rejoindre Pisco, une ville sur l’Océan Pacifique. Une étape de 331 km au total (dont 247 de liaison) a permis aux concurrents de se plonger au cœur de la plus noble aventure automobile du monde qui se déroule entièrement cette année sur le territoire du Pérou avec 10 étapes et 5 000 km (dont 3 mille de SS).

Avec les couleurs officielles de CST Tyres, les français Eric Abel et Christian Manez (#341) ont franchi le finish de la première speciale Dakar 2019 avec un temps de 1h20’09”: “C’était un entraînement amusant vu les étapes des prochains jours – explique Christian Manez – Au cours des 84 km de cette première SS nous avons affronté des dunes de hauteur moyenne, du oued avec du sable et des fonds pierreux et enfin une corde de dunes qui nous a menés à la ligne d’arrivée”. .

Après avoir remporté la deuxième place au Abu Dhabi Desert Challenge de l’année dernière, le Polonais Maciej Domzala, piloté par son compatriote Rafal Marton, a ramené le Polaris RZR 1000 Turbo #376 à l’issue de cette course spéciale avec le temps de 1h39’29”. Pour Maciej, la spéciale du jour constituait un bon test pour se familiariser avec Polaris.

Les débuts sur le Dakar du Mexicain Santiago Garcia Creel, piloté par le Polonais Szymon Gospodarczyk, ont permis au pilote du Polaris RZR #362 de remporter le deuxième meilleur temps pour l’équipe française de Gorrevod avec 1h34’02”: “J’ai eu beaucoup de plaisir à piloter sur le sable et cette spéciale a été un bon test pour commencer le Dakar – commente Santiago – Les dunes d’aujourd’hui n’ont pas été difficile, mais à partir de demain je pense que  les jeux seront plus difficiles “.

Bon test enfin pour l’équipage français #359 composé de Ronald Basso et Julien Menard qui a conclu la SS en 1h37’18” meme si s’est attardé à la ligne d’arrivée à cause d’une crevaison qui a malheureusement fait perdre dix minutes.

Un peu plus de 1h54′ de temps pour Marco Piana, piloté par le Suisse Steven Griener, pour terminer les 84 km de la spéciale de la journée, en restant toujours disponible pour aider rapidement le 4 Polaris RZR du Team Xtreme+.

Pour demain, 8 Janvier, le tracé du Dakar 2019 prévoit 211 km de liaison et 342 de spéciale: les équipages partiront de Pisco pour rejoindre San Juan de Marcona. Abel/Manez à 6:40, à suivre Creel/Gospodarczyk (6:56) et Basso/Menard (6:58). Pour conclure l’ordre de départ de l’équipe française, Domzala (7:00) et le chef d’équipe Marco Piana (7:08:30).

Bureau de Presse Xtreme Plus Team

Sonja Vietto Ramus

sonja.vietto@gmail.com