Victoire en T3 Light pour l’équipage Mozas/Delaunay, 10es du Sealine Rallye, tandis Troté et Polato terminent seconds du T3 Light avec leurs RZR 1000XT+ !

SEALINE CROSS COUNTRY RALLY 2015

 

Vendredi 24 avril 2015

Cinquième étape : Sealine – Sealine

Liaison : 4,66 km – Spéciale : 381,89 km – Liaison : 5,14 km – Total : 391,69 km

 

 

Dès le lever du jour, l’atmosphère est moite et très chaude sur le bivouac du Sealine. Aujourd’hui, sur la piste, le thermomètre flirte avec les 50°C… Relativement rapide, la spéciale demande néanmoins de la concentration mais les deux équipages du Xtremeplus Polaris Factory Team prennent le départ de la dernière boucle de 380 km avec la ferme intention de croiser le drapeau à damiers. Pour Éric Mozas le but était de garder la dixième place au général tandis que Stéphane Troté voulait terminer son premier Rallye. Mission accomplie pour les deux binômes en Polaris RZR 100XT+30 avec en prime le premier et la deuxième place en T3 Light !

 

 

ÉRIC MOZAS/SEBASTIEN DELAUNAY N°214 – 13es et 10es au général : « Ce n’était pas une journée pour les RZR, confie Éric Mozas à l’arrivée du Sealine Rallye. Nous avons laissé partir le Nissan T2 qui termine devant nous et gardé un bon rythme sans prendre de risque afin de garder notre position. C’était un rallye dur mais varié et difficile en navigation. Je remercie Sébastien pour sa perspicacité et, bien entendu, les mécaniciens pour leur savoir-faire et leur dévotion. Avec cette victoire en T3 Light, nous avons repris 50 points, ce qui nous donne 80 au total et nous prenons la tête du Championnat. Je suis là pour prendre du plaisir mais je me suis pris au jeu et la perspective du championnat me plaît assez… Prochain rendez-vous en Égypte ! »

 

STÉPHANE TROTÉ/JEAN-MICHEL POLATO N°240 – 16es et 16es au général : « CA DE WIZZ ! BEN L’ONCULÉ LE CALDOCHE A RÉUSSI SON PREMIER RALLYE ! S’exclame Stéphane Troté à l’arrivée au bivouac du Sealine. C’est fantastique et j’ai du mal à exprimer ma joie de terminer ce rallye, j’ai juste envie de pleurer tant je suis heureux ! La victoire sur soi-même, sur les éléments, se remettre en question et rester humble pour apprendre ce que l’on pense déjà savoir, tout cela fait partie de l’école du rallye raid et je ressens une grande émotion d’avoir fini cette course. Un grand merci à Jean-Michel (Polato) pour sa patience et à l’équipe technique pour leur aide et leur soutien. J’ai hâte de revenir au Maroc ! »