VICTOIRE EN T3 POUR GARROUSTE ET POLATO, DOMZALA/GOSPODARCZYK SONT TROISIÈMES ET MOZAS/DELAUNAY QUATRIÈMES !

RALLYE DU MAROC

 

Vendredi 9 octobre

5e étape : Agadir – Agadir (Boucle de Agadir)

Liaisons : 79 km – Spéciale : 237 km – Total : 316 km

 

 

 

 

Cette dernière spéciale du Rallye du Maroc a mis un grand sourire sur tous les pilotes du team Xtremeplus qui se sont éclatés sur les pistes étroites et sinueuses. La victoire d’étape en T3 revient à l’équipage n°384, Garrouste/Polato qui remporte également la catégorie T3 du classement général suivi en 3e position par Domzala et Gosporodarczyk tandis que Mozas et Delaunay sont 4es et à égalité de points au championnat avec le Péruvien, Raul Orlandini.

Malheureusement, ce matin, Eugenio Amos et Rafael Tornabell n’ont pu prendre le départ, ce dernier souffrant d’un tassement de vertèbres.

 

 

PATRICE GARROUSTE/JEAN-MICHEL POLATO n° 384 – 22es en 3h55’21 – 21es au général : « Pour nos Polaris RZR1000XT + 30, il faut des spéciales dures, c’est ainsi que nous pouvons faire la différence. Aujourd’hui, c’était vraiment magique… Je n’ai rien géré du tout et roulé à fond ! C’est la première fois que je participe à une épreuve du championnat du Monde FIA et je suis bien entendu très content de gagner le T3 mais je n’étais pas parti avec cet objectif… seulement de me faire plaisir ! Dommage que nous ne sommes pas dans le top 20… En tout cas, aujourd’hui, je me suis régalé sur les pistes sinueuses. La voiture a, comme toujours, été à la hauteur et nous n’avons connu qu’une seule crevaison. »

 

ARON DOMZALA/SZYMON GOSPODARCZYK n° 382 – 23es en 4h01’19 – 25es au général : « Je suis vraiment content d’avoir découvert un peu l’Afrique. Aujourd’hui, c’était une belle étape, très technique et étroit dans la montagne avec l’arrivée sur l’océan. J’aurais seulement aimé rouler plus dans les dunes car j’adore ça… »

 

 

ÉRIC MOZAS/SÉBASTIEN DELAUNAY n° 380 – 28es en 4h12’12 – 27es au général : « J’ai pris le volant d’une voiture de rallye pour la première fois il y a un an et, dans la volée, je me suis jeté dans le championnat. Au début, j’avais la boule au ventre et j’étais très stressé mais aujourd’hui, je me suis vraiment fait plaisir ! Je me suis littéralement lâché, j’ai attaqué et j’ai roulé devant tout le monde jusqu’à ce que l’on casse une courroie à 14 km de l’arrivée ! Je suis vraiment content d’avoir roulé à fond ! »

 

 

 

Facebook : https ://www.facebook.com/infoxtremeplus?ref=hl